BERIO Ski - Saison 2 Épisode 2 - Arêches peaux fort

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

BERIO Ski - Saison 2 Épisode 2 - Arêches peaux fort

Ou comment rentabiliser ses peaux en 3 jours de ski
#berio_ski
berio_ski
Texte :
Photos :
berio_ski, Alexandre Chambet
Vidéo :
berio_ski, Alexandre Chambet
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Salut tout le monde !

[Pour ceux qui ne sont pas trop lecture je me permets de vous spoiler : la vidéo est à la fin de l’article. Pour les autres, voici le récit de l’épisode …]

La saison 2 de BERIO Ski se poursuit avec des épisodes toutes les 3 semaines tout au long de l'hiver.

Aujourd'hui on vous présent l'épisode 2, tourné en toute fin d'année 2020, et qui nous donne pas mal d'espoir pour la suite de la saison...



Le projet initial

En effet, les conditions en fin d'automne sont presque printanières et il ne manque pas grand chose pour pouvoir skier certaines lignes de haute montage. Gaetan est bien placé et monte régulièrement observer une face qui nous tient à coeur : la face N de la Grande Motte (3653m).

Nous avons comme idée de "profiter" du confinement et de la fermeture des stations pour skier une face, très accessible en temps normal, de manière plus "nature",  rendant cette montagne méritante comme elle l'était avant l'installation du téléphérique et du développement du ski sur le glacier de la Grande Motte.

On observe alors l'évolution des conditions de jours en jours, et comme un beau cadeau du Noël, des chutes de neige sont attendues à partir du 23 Décembre avec des températures très froides.

On planifie alors de monter sur cette face en partant (très) tôt le matin pour profiter de la meilleure neige possible et la skier vite, on attend 20cm selon les différentes météo, ça devrait être parfait...


Plus tard on apprendra 7 départs de coulées dans tous types d'expositions dans la vallée de Val d'Isère

Berio Ski

Les conditions prennent le dessus

Le 25 Décembre on est chacun dans nos familles respectives, occupés à trop manger, mais on les quitte prématurément en début d'après-midi pour réaliser ce plan... Et oui, pas de repos même en période de fêtes !

Le 26/12 aux aurores, nous voilà alors sur le parking de Tignes prêt à remonter les 1600m D+ qui nous sépare du sommet. Et l'excitation monte, visiblement, ce n'est pas 20cm mais plutôt 40 à 60cm qui sont tombés ! Trop contents, ça faisait longtemps qu'on attendait la première vraie chute de neige de l'année ! :)

Au fur et a mesure de la montée, on se pose des questions en regardant les faces autour de nous : le vent à l'air d'avoir voulu jouer lui aussi, et ce n'est pas bon signe...

On arrive vers 8h30 sur le glacier, sommet du funiculaire (3032m), et nous prenons le temps d'observer la face N (et les autres faces) aux jumelles. Elle est belle, blanche, bien plâtrée. C'est presque trop beau quand Gaetan nous fait remarquer que seulement 1 semaine avant on voyait encore des rochers sur la ligne principale sous le téléphérique...

 Certaines zones sont sèches, et d'autres remplies de neige, le vent à pousser dans un sens créant d'importantes accumulations que l'on devine assez facilement. La prudence et l'hésitation se font sentir.

On décide tout de même de monter vers le sommet pour se rapprocher et se faire une nouvelle idée vers le terrain, car la montée par le versant E n'est pas exposé, et autant continuer à se balader ! :)

Durant la montée puis au sommet les doutes se confirment, et nos violons s'harmonisent : Trop de neige, trop de vent dans la nuit, on n'a pas envie de s'en prendre une sur le museau, on descendra tranquillement la face E, puis sur les pistes en temps normal balisées du glacier, qui ne sont pas exposées.

On rencontre des pisteurs qui confirment nos sensations, et plus tard on apprendra 7 départs de coulées dans tous types d'expositions dans la vallée de Val d'Isère, non loin d'ici.

On a pris la bonne décision.

Se cacher en forêt

Même si nous étions heureux de se retrouver ensemble pour skier, profiter de la montagne, on se devait de réfléchir à des plans pour filmer et produire notre épisode.

Il a neigé jusqu'à plus d'1m en cumulé sur les 3 derniers jours, et ils annoncent pas de fenêtre de beau temps... Il ne faut pas s'obstiner à skier de grandes faces même si l'envie est bien présente, le mieux dans ces conditions ça reste la forêt ! 

Alors après quelques coups de fils, on dit "Banco!" et on part rejoindre mon pote Quentin Caramello, direction Arêches Beaufort, pour du ski entre les sapins et saut des barres qui devrait être plutôt cool! 

La station étant fermée, et ridant avec notre local, on s'imagine déjà des beaux spots non tracés, et on ne sera pas déçus du voyage...

On enchaîne 2 journées intenses à peauter/dépeauter ; peauter/dépeauter (jusqu'à 6 fois dans la journée) pour mériter nos virages de poudreuse, mais tout est au rendez-vous : La neige est fraîche en abondance, la bonne humeur avec les copains, et un Alex qui nous sort de magnifiques images pour ce premier "vrai" jour de shooting ensemble. Comment ne pas être comblés ?

Le lendemain on prend les mêmes et on recommence, Hugo nous rejoint pour faire du jeter de viande avec nous, et on croise même Fab Maierhofer et Jerem Prevost, toujours dans les bons coups ! :)

Au moins quand les stations sont fermées on ne se pose pas la question de comment on remonte !

Berio ski

La saison 2021 est donc définitivement lancée, on a eu des bonnes chutes de neige nous contraignant d'abandonner le projet de grande face, mais qui nous a permis de rebondir en faisant de belles lignes en forêts.

En attendant les prochaines chutes, profitez bien de la vidéo, et attention aux conditions, les manteaux neigeux sont restés instables longtemps et il faut redoubler de vigilance dans cet hiver où la course à la rando ne doit pas prendre le dessus sur la sécurité...

Vous connaissez le rythme, on se donne rendez-vous dans 3 semaines pour le prochain épisode ! :) 


Par ici l'épisode :

Si vous avez lu jusqu'à la fin bravo, sinon l'épisode 2 c'est par ici : 

berio_ski
Texte, Photos, Vidéo berio_ski
Websérie de ski freeride et aventure, à suivre sur notre page YouTube BERIO Ski !
Créé par Bastien Vidonne & Gaetan Gaudissard.
Images par Alex Chambet.
Soutenu par Salomon Freeski, Vaude, Snowleader, Lyofood, Protect Our Winters France.
2 commentaires
freeryan
Statut : Gourou
inscrit le 12/02/05
Ça envoie de la viande en forêt, du tête pieds et ça remonte en peau ..
On pourrait même dire ça remonte en « hélico Bon App’ » En ce qui vous concerne et ce que j’avais vu ça change (pas pour les remontées en peaux ) lol mais vous avez réussi à sortir un épisode bien sympa au vu des conditions , peut être que le prochains il y aura des images de ce début janvier bien sympa en montagne :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

gglapeuf
Statut : Confirmé
inscrit le 03/09/09
Matos : 8 avis
bravo! superbe! la bonne équipe, et du très bon niveau,
merci à vous!!!! cadeau en plus aujourd'hui la neige revient
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.