44 avis sur Zermatt.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.
djan
Par djan
Avis sélectionné
4 / 5

Très beau domaine et station! Mais tarifs en conséquence...

J'ai testé cette station en hiver 2021, pendant les vacances scolaires françaises, puisque les remontées étaient fermées en France, et qu'il semblait impensable aux enfants d'aller en station sans skier . Mais pas non plus l'équipement (et le niveau physique!) pour amener tout le monde en ski de rando...

Testée en période Covid donc, je pense que la fréquentation n'était pas du tout représentative d'une saison hivernale habituelle. D'autant que tout le domaine (hormis la partie internationale en Italie) était ouvert selon les conditions habituelles, pistes et remontées mécaniques comprises. 

ACCES A LA STATION:

Accès très facile en transport en commun, le train dessert le centre de la station depuis Viège. D'ailleurs, le trajet est pittoresque et vaut le coup d'oeil! 

En voiture, pas de difficulté particulière pour la route. Simplement, la station est piétonne ou ouverte seulement aux voitures électriques limitées à 20 km/h, il faut donc se garer dans un parking couvert payant à Täsch à 5 km (2100 places), puis prendre le train (fréquence toutes les 20 mn, au minimum de 6h à 22h, durée: moins de 15 mn). Nous avons apprécié de retrouver en fin de séjour une voiture protégée du froid et de la neige, même si le tarif semaine n'est pas spécialement bon marché (120 CHF pour 8 jours). 

A noter que tout est bien conçu: il y a de gros chariots qui permettent de décharger depuis le parking, à installer dans le train (un seul a suffit pour notre famille pour 8 jours!).Ces chariots peuvent transporter plusieurs paires de skis ou de snow. A noter: il me semble qu'il faut une pièce de 5 CHF pour le chariot , bien contente qu'il me restait de la monnaie... La pièce est rendue en rendant le chariot, il s'agit juste d'une consigne (il parait que cela fonctionne aussi avec une pièce de 5€). Nous avons ensuite trouvé facilement un taxi voiturette électrique sans réservation préalable (pareil à période normale?...) qui nous a permis de charger tout notre équipement et nous a amené jusqu'à notre logement pour environ 20 CHF.

LA STATION:

En passant dans le centre du village, on comprend aisément le pourquoi du sans voiture... Le centre historique étant ancien, certaines rues sont très étroites et 2 voitures normales ne peuvent pas se croiser. Le village est franchement beau et a su conserver son aspect typique de village de montagne valaisan: de beaux hôtels, du bois, de nombreux bars et restaurants, magasins en tout genre y compris haut de gamme. Et , comme cela existe si peu en France , des supermarchés de grosse taille, avec des prix assez doux pour de l'alimentation de montagne et tellement pratiques!

Présence d'au moins un cabinet médical, (qui propose notamment de test Covid)

On ne peut pas rater la patinoire extérieure.

La rivière , Matter Vispa, traverse la station. 

De beaucoup d'endroits, vue imprenable sur le Cervin.

Offre large de bars/resto y compris sur pistes, mais tarifs plus chers qu'en France et qualité inégale

Nous n'avons pas testé d'autres activités donc je ne peux pas en parler. Nous avons vu qu'il existe des pistes de luge dédiées, mais il faut de "vraies" luges costaud avec freins métalliques (location possible) et pas des trucs plastiques à faire sur le front de neige (ce qui n'est pas réalisable d'ailleurs). 


LE LOGEMENT:

Je pense que l'effet Covid a joué...J'espère, sinon, la France a du souci à se faire en terme de concurrence! Nous avons loué un appartement (vue sur le Cervin imprenable!) de presque 65m2 avec cuisine séparée, spacieux donc, à une dizaine de mn à pied des pistes et du centre station, avec équipement haut de gamme , et annulation gratuite jusqu'à la veille pour le même prix qu'un T1 de 35m2 équipement bas/milieu de gamme dans une grande station des Alpes du Nord française proche des pistes (période de vacances scolaires). Nos clapiers français nous semblent bien exigus en comparaison... 

A noter que le concept de canapé-lit semble être rare en Suisse, et celui de lits placard beaucoup plus répandus. 

Local à skis/chaussures commun très bien chauffé, pas besoin de ramener ses chaussures à l'appart pour les retrouver sèches le lendemain...


LE DOMAINE SKIABLE:

La station se situe à 1600m, et le domaine skiable monte jusqu'à 3889m, ce qui en fait la plus haute station d'Europe. Le téléphérique qui monte au sommet est d'ailleurs utilisable 365 jours/an

En période normale, il y a 360 km de pistes, 52 remontées mécaniques. Mais en 2021, la liaison internationale avec l'Italie (Breuil Cervinia) était fermée. Cependant, nous n'avons pas eu l'impression de refaire régulièrement les mêmes pistes, ni de trouver une foule sur ces pistes. Cette fréquentation très raisonnable (plus de monde en fin de semaine) n'est peut-être pas représentative des hivers habituels!

Les remontées sont très modernes, et vous permettent de gravir très rapidement du dénivelé sans perte de temps. Très souvent des bulles sur les télésièges.

Je ne peux pas dire si c'est tout le temps ainsi mais nous n'avons jamais patienté plus de 10 mn dans une file d'attente. , Le téléphérique a été refait en 2018/2019, la vue y est magnifique (il a coûté 60 millions ...) et rien que pour le coup d'oeil, cela vaut le coup d'y monter!

La vue est extraordinaire depuis le domaine skiable avec 38 sommets qui culminent à plus de 4000 m.

Les pistes sont nombreuses, variées, et pour tout niveau, sans énormément de bosses et plutôt larges. Les carveurs, débutants ou skieurs moyens y seront donc à leurs aises sans crainte de tomber dans le décor , comme quand c'est étroit.

Je n'ai pas noté de piste de catégorie très raide. Des zones hors-pistes (sécurisées il me semble, à confirmer) existent pour les fanas de freeride (pas testées). Les pistes sont bien entretenues par le service des pistes. L'intégralité du domaine skiable était ouvert côté suisse, dans les conditions habituelles (remontées, pistes...)

Le forfait (et notamment international) n'est pas bon marché, et le rapport qualité-prix me semble moins intéressant qu'en France, mais pas décorelé de la qualité. A noter que le prix forfait est fluctuant, en fonction de l'offre et de la demande. 

Nous avons donc bien apprécié notre séjour, orienté à 100% ski .

Conditions météo : -
Type de visite : En famille
Forfait saison : Non
Je reviendrais : Oui
Cet avis vous a-t-il été utile ?



La Station de Zermatt

Infrastructures

Facilité d'accès
Esthétisme de l'architecture

Accueil

Qualité de l’accueil
Accueil des familles

Rapport qualité-prix

Niveau général des prix
Niveau des prix hébergements
Niveau des prix restauration
Niveau des prix activités

Vie de la station

Diversité offre restauration

Probable sous-fréquentation en hiver 2021 car très peu d'étrangers y sont allés

Points forts

  • la vue, les infrastructures, la variété des pistes

Points faibles

  • les prix: forfait, restauration

À ne pas manquer

la vue du sommet par le Matterhorn glacier paradise

Le Domaine skiable de Zermatt

Infrastructures

Préparation des pistes
Modernité des installations
Attente aux remontées
Tranquillité sur les pistes
Rapidité des liaisons
Rapport qualité / prix du forfait

Accueil

Amabilité du personnel
Facilité d'achat du forfait

Environnement

Qualité de l'exposition
Variété des pistes
Skiabilité par mauvais temps
Beauté de l'environnement

Pratiques sportives

Intérêt pour débutants
Intérêt skieurs confirmés
Intérêt pour le snowboard

Un forfait international existe, qui permet de rejoindre Breuil-Cervinia / Valtournenche en Italie. 360 km de pistes réparties en 74 km de pistes bleues, 227 km de pistes rouges, 20 km de pistes noires et 36 km de pistes jaunes freeride.

Cette liaison était fermée lors de notre séjour.

Zermatt est partagé en trois secteurs reliés entre eux, culmine respectivement à 3103 m (Sunegga - Blauherd - Rothorn), 3532 m (Riffelberg - Gornergrat - Stockhorn), et 3883 m (Trockener Steg - Matterhorn glacier paradise).


Points forts

  • entretien des pistes, variété, largeur

Points faibles

  • prix du forfait

Spot préféré

l'observatoire

Si je n’étais pas allé à Zermatt

Je serai allée dans les 3 Vallées

commentaires

Pas encore de commentaire

Postez votre réaction