Test Thermic PowerPack Basic 2018

Déposez votre test.

Plus jamais froid

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,58m | 47kg | Expert | Grenoble
Conditions du test : Toute une saison
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : chaussettes chauffantes Therm-ic

Ça y est, je peux officiellement me la péter, je suis au moins 4.0, j’ai des chaussettes connectées. A une époque le téléphone servait à appeler, maintenant entre deux pilotage de drone, je règle la température de mes chaussettes. Alors, progrès ou gadget ? Après une saison de test, le doute n’est plus permis !

Le combat habituelle d’une femme avec le ski c’est 1: trouver des fats à sa taille, 2: trouver des chaussures avec un vrai flex sans y laisser son mollet 3: comme un compromis était nécessaire pour le 2, espérer ne pas avoir trop froid au pieds malgré tout. Jusqu’à présent la technique consistait à entourer d'aluminium le chausson, les semelles chauffantes étant encombrantes, onéreuse et pas hyper polyvalente. J’ai donc profité de ce test skipass pour tester en longueur ces chaussettes chauffantes Therm-ic.

La boîte arrive, on ouvre, plein de bazar dedans! Des chaussettes (c’est mieux) somme toute conventionnelles avec la traces des résistance, mais qui montent bien. Des batteries (2) et tout le nécessaire pour l’entretien plus le manuel (en plein de langues, au final très peu de choses à savoir). Les batteries sont pré-chargées, testons donc directement dans le salon! La chaussette va très bien, cependant c’est une triple taille (toujours chez les femmes …), étant sur la taille la plus basse ça flotte un tout petit peu au bout et lâche au niveau du pied. Les batteries s’installent très facilement, se manipulent soient à la main (3 niveau de chauffe) soit au téléphone (10 niveaux de chauffe). La flemmardise absolue! Même plus besoin de se pencher (à noter que pour le fun je suis passé sur le site internet, le modèle au dessus adapte la thermicité à l’intensité de votre pratique, la folie !)

Bon dans le salon l’effet n’est pas flagrant. Je reste dubitatif. On verra le lendemain au ski!

Le lendemain basket dans la voiture, je décide de tester vite fait voir ce que cela donne. Niveau 3/10 (au téléphone) en moins de 2 minutes j’ai trop chaud! Bon ok en fait ça marche du tonner tant que c’est en environnement clos (logique vous me direz, histoire de diffusion). Dans les chaussures de ski c’est hyper agréable. Même sur les niveaux minimums je n’ai plus froid, et la batterie dure par conséquent super longtemps. Les chaussettes montant suffisamment, les batteries sont bien au dessus des chaussures ce qui était ma première interrogation. Au final de l’hiver je n’ai pas eu froid une seule fois en les portant (alors que les quelques jours avec mes autres modèles, si …).

Quid de la polyvalence ? Et bien ça reste une paire de chaussettes, vous en faites donc ce que vous voulez. Pratiquant le parkour sur Grenoble, en hiver on se gèle sérieusement dans les baskets. Une fois de plus les chaussettes font leur œuvre, plus de problème. Et quand les pieds vont bien, c’est tout le corps qui en bénéficie.

Niveau entretien au lavage à 30 comme tout le reste. Pas de dégradation notable après une saison d’utilisation.

La limite ? La seule qui me vienne à l’esprit c’est vraiment ce problème de taille. La couture situé à l’avant frotte tout comme au talon (problème qui surement ne se posera pas à ceux qui sont sur la taille supérieur de la chaussette : faisant un vrai 38 dans une chaussette taillant 35-38) ce qui fait que je les évite en randonnée ce qui est dommage. Je ferai une pointure de plus cela serait bon, mais c’est le lot des chaussettes en triple taille, au minimum il vaut presque mieux passer sur la taille en dessous, sauf que la elle n’existe pas.

Est-ce que j’en achèterai si on me les avaient pas fait tester ? Il est probable que non avant, en effet je ne connaissais pas. Au final après un ans de test je trouve ça beaucoup plus simple et polyvalent que les semelles. Pas d’influence sur le calage ou le bootfitage de votre chaussure. Pas de câble ou de batterie sur la chaussure, et vous pouvez l’utiliser quand vous voulez. En plus les batteries sont communes avec leurs autres produits (gants chauffants notamment).

En conclusion: un super produit qui mérite d’être connu pour contrer le froid, quelque soit le type de chaussures utilisés. Therm-ic si vous passez par ici, faites de simple ou doubles pointures !

Pour qui ?

Tout ceux qui ont froid
7/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Points forts

Ça chauffe fort !
Ça se règle bien !
Ça s'utilise partout !

Points faibles

C'est quoi cette triple taille !?

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Thermic PowerSocks Heat Uni Fini le froid aux pieds en hiver
9 /10
TP
Thermic PowerSocks Heat Uni Tout confort, chauffage au sol
8 /10
TP
Tecnica cochise 100 anthracite 2018 Une chaussure alliant puissance et précision
8 /10
Tecnica Attiva Dragon 100 ultrafit Pour les pieds fins qui veulent du flex
7 /10
Rossignol Alltrack pro 100 women Sauveuse de mes pieds
9 /10
Tecnica Cochise Pro W 105 Performance et froid
7 /10
Salomon Kaos Freestyle .. that's All !
7 /10
Full tilt B&E Pro Quand la performance rencontre le confort avec style
8 /10
Scarpa Alien RS Une chaussure pour monter vite et descendre vite
9 /10
Atomic Waymaker 90 Rouillées
6 /10
Roxa R3 130 T.I Promesse(s) non tenue(s) - une alpine light débrayable sous-équipée, pas une freerando
3 /10
TP
Tecnica Cochise 120 Freerando et piste, la chaussure de tous les jours et toute les conditions
9 /10