Point Neige #17 : Il en est où cet hiver ?
2000*1045px

Point Neige #17 : Il en est où cet hiver ?

Du chaud, du froid, du vent, de la neige, on fait le point
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE  
Du chaud, du froid, du vent, de la neige, on fait le point
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE  
.

De mauvaises nouvelles pour commencer (les conditions météorologiques ont des conséquences sur l'enneigement), mais aussi des bonnes (en gros, il a neigé et il va re-neiger) : comme chaque semaine, le Point Neige tente de faire le bilan de ce qu'il se passe dans le ciel et sur les pentes de nos massifs.

Au programme aujourd'hui : nous allons évoquer la fonte en cours, mais aussi les épisodes neigeux passés et attendus. Enfin, nous tenterons d'y voir plus clair quant à la suite des événements... Qui s'annoncent encore agités durant plusieurs jours.

Les Points Neige continuent de suivre leur route au cours de cette saison. Rendez-vous du mercredi, vous les retrouverez encore ces prochaines semaines jusqu'à la fermeture des domaines skiables. 

Les Bulletins Neige eux, sont rédigés en compléments à l'approche de chutes de neige significatives (encore un petit effort et ils pourraient reprendre du service...). Egalement, vous pouvez suivre le module météo Skipass automatique sur votre station ou votre massif.

Au rayon des mauvaises nouvelles

On attaque par les mauvaises, car elles concernent plutôt le passé et le présent. Lors de notre dernier Point Neige, nous évoquions un changement de temps pour la fin de semaine dernière, mettant un terme à la longue période anticyclonique. Ce changement de temps a bien eu lieu, mais force est de reconnaître que les réglages fins n'ont pas été idylliques pour les domaines de basse et moyenne-montagne. 

En effet, si la fonte se limitait en versants Sud ces dernières semaines, le temps nuageux, humide, et par moments venteux met à mal le manteau neigeux en toutes expositions sous 1200/1400 mètres sur la plupart des massifs. Des plaques de terre commencent cette fois à apparaître en bas de certains domaines. Domaines skiables qui, pour les plus exposés, commencent à fermer certaines pistes par endroits, mais la situation est loin d'être catastrophique et les vacances de février se sont partout bien déroulées (nous sommes dans la dernière semaine de la dernière zone)

Parmi les domaines les plus exposés, on parle de ceux de basse-montagne comme ici du côté de Prabouré dans le Puy de Dôme où seule une infime partie du domaine est ouverte à présent pour permettre aux débutants de s'exercer à la pratique du ski. 

Ce Mercredi, un temps de Sud très vigoureux se met en place. Cela correspond à ces fameux "réglages" qui n'ont pas été idylliques au cours des derniers jours. En effet, les basses-pressions ont plongé beaucoup trop à l'Ouest et nous nous retrouvons donc à l'avant de celles-ci. Ainsi, le flux attendu est le suivant aujourd'hui et jusqu'à la nuit prochaine :


Ajoutez des photos (2020px)

La carte ci-dessus représente le champ des vents en altitude (vers 3000 mètres). Pas de doute ; ils viennent du Sud-Sud-Ouest et soufflent fortement. Une tempête de foehn est donc en cours sur les Pyrénées, le Massif-Central, et les Alpes du Nord. Elle va humidifier le manteau neigeux jusqu'à très haute-altitude. Les Alpes du Sud sont elles du bon côté dans ce genre de situation. La fonte s'amplifie donc nettement sur les trois massifs pré-cités en ce moment, et cela n'évoluera pas jusqu'à la nuit prochaine avec un effet "sèche-cheveux" marqué. 

Il faisait par exemple déjà +16,6 degrés à Luz Saint Sauveur (65) dans les Pyrénées à 670 mètres ce matin à 8h, tandis que les températures ont gagné plus de 10 degrés entre le milieu de nuit et le lever du jour sur le plateau du Vercors quand le foehn est rentré.

A celui des bonnes nouvelles

Il a neigé (un peu)

Au tour des bonnes. Le temps perturbé a bien évidemment été synonyme de neige, pour peu que l'on monte en altitude. Déjà vendredi 10 à 20 cm de neige sont tombés sur les Alpes du Nord, et autour de 10 cm sur le Jura. Lundi, c'est une perturbation très ventée qui a apporté 5 à 15 cm de neige au-dessus de 1600 mètres du Nord au Sud des massifs des Alpes du Nord.

La fonte dans les pentes ensoleillées de moyenne et haute-montagne a donc été stoppée et le manteau neigeux est ainsi reparti à la hausse dans les Alpes du Nord avec ces deux petits épisodes neigeux, exemple ici en Beaufortain vers 2240 mètres :


Ajoutez des photos (2020px)

Il va reneiger (un peu à beaucoup)

En lien avec les basses-pressions évoquées précédemment, une perturbation va toucher une bonne partie du pays entre mercredi et jeudi matin. 

La carte skipass des cumuls prévus d'ici vendredi soir (cliquez pour aller voir l'animation) :

Ajoutez des photos (2020px)

De la neige fraîche attendue :

- Sur les Pyrénées :                                                                                                                                                Le foehn souffle et apporte de la douceur en vallées côté français, mais les crêtes frontalières se bouchent vite ce matin avec des flocons au-dessus de 1800/2000 mètres. Cet épisode neigeux par temps de Sud se maintiendra jusqu'en fin de soirée avec les plus forts cumuls sur les sommets marquant la frontière avec l'Espagne, notamment au Sud d'une ligne Pic du Midi d'Ossau-Gavarnie où l'on attend les débordements neigeux les plus importants. 
Mercredi soir, le flux pivotera à l'Ouest et de faibles averses pourront alors toucher l'ensemble de la chaîne jusqu'en fin de nuit prochaine mais elles deviendront assez éparses, la limite pluie-neige en profitera tout de même pour s'abaisser vers 1200/1400 mètres
Ainsi, sur l'ensemble de l'épisode on attend au-dessus de 2100 mètres 35 à 45 cm sur les secteurs les plus touchés pré-cités (crêtes frontalières), 15 à 25 cm de neige en Andorre, et 10 à 15 cm de neige partout ailleurs voire 5 cm sur l'Ouest de l'Ariège, piémont et Cerdagne.

Voici l'illustration de ces débordements neigeux plus importants le long de la frontière entre l'extrême Est des Pyrénées-Atlantiques et l'extrême Sud de la Haute-Garonne :

- Sur les Alpes du Sud :

L'enneigement, tout juste correct actuellement, va un peu s'améliorer. Pas d'effet de foehn synonyme de fonte dans ce type de circulation météorologique sur ce massif. Au contraire, un passage neigeux est envisagé.

Dès la fin de journée prochaine et soirée de faibles chutes de neige tombent des Ecrins aux Cerces au-dessus de 1600/1800 mètres voire 1200/1400 mètres proches de l'Italie. Quelques flocons peuvent également voltiger sur les sommets de l'Ubaye et du Nord du Mercantour. Mais c'est en fin de nuit prochaine qu'un passage neigeux bref mais plus actif aborde l'Ouest du massif. Il balaiera l'ensemble du relief avant de s'évacuer vers l'Italie en début de matinée avec une limite pluie-neige qui s'abaissera alors progressivement partout vers 1200/1400 mètres. 

Ainsi, entre ce soir et Jeudi midi on peut attendre au-dessus de 1900 mètres 25 à 35 cm de neige en bordure immédiate des Ecrins (plutôt au-dessus de 2200 mètres côté Champsaur), 10 à 20 cm sur une grande partie du massif, voire 5 à 10 cm sur l'Est de l'Ubaye et le Queyras.

La carte ci-dessous permet de se rendre compte du passage perturbé furtif mais intense qui déborde sur l'ensemble de l'arc alpin... Touchant donc aussi les Alpes du Nord.

- Sur les Alpes du Nord :
Un important épisode de foehn est en cours ce Mercredi tandis que l'enneigement est tout juste convenable, voire légèrement déficitaire en pentes Sud. La fonte sera généralisée sur les massifs les plus exposés jusqu'à ce soir (Vercors, Chartreuse notamment) mais une séquence de rattrapage devrait se produire en fin de nuit prochaine. En effet, la perturbation va remonter de Méditerranée et toucher le Dauphiné quand le vent tombera vers 02h/04h du matin. La limite pluie-neige sera en chute rapide, après les quelques gouttes de la soirée jusqu'à 1800/2000 mètres, puisqu'elle atteindra les 1200/1400 mètres voire 900/1000 mètres sous les plus fortes intensités le long des Préalpes. Ce passage neigeux se décalera vers l'Est puis les frontières italiennes en début de journée Jeudi avec la même chronologie pour la limite pluie-neige (neige collante dès 900/1200 mètres en fonction des vallées sous les plus fortes intensités)
On attend ainsi au-dessus de 1800 mètres 15 à 20 cm sur la plupart des massifs voire un peu moins en Est-Vanoise, Tarentaise et Haute-Tarentaise. Très localement 25/30 cm entre Lauzière, Belledonne et Bauges.
Plus bas, une couche de 10 cm pourra être relevée vers 1400/1500 mètres en particulier le long des Préalpes.


- Sur le Massif-Central :
Après les fortes rafales de vent de Sud ce Mercredi, le front passera ce soir avec de fortes averses et une limite pluie-neige en chute vers 1000/1200 mètres. Puis, de faibles averses se produiront tout au long de la journée de Jeudi. Elles toucheront surtout l'Ouest du massif avec une limite pluie-neige vers 900/1100 mètres. Ainsi, on peut attendre d'ici demain soir au-dessus de 1200 mètres 10 à 15 cm de neige sur les sommets du Cantal et de l'Ouest du Puy de Dôme, plutôt 5 à 10 cm partout ailleurs grâce au passage actif généralisé de la nuit prochaine.

- Sur les Vosges et le Jura :
Pas grand chose à attendre sur les Vosges avec simplement quelques faibles giboulées de neige demain Jeudi au-dessus de 1000/1200 mètres pour des sols seulement blanchis sur les sommets.
Pour le Jura, un bref passage actif (le même que celui évoqué sur les autres massifs) balaiera la zone en milieu/fin de nuit prochaine avec de la neige humide au-dessus de 1000/1200 mètres puis de faibles averses prendront le relais demain Jeudi. Concrètement on attend seulement 5 à 10 cm de neige sur les secteurs au-dessus de 1300 mètres. 


Une suite intéressante

A plus long terme, la circulation météorologique générale reste favorable à des passages perturbés porteurs de chutes de neige en montagne. On insiste bien sur le côté "général" : les réglages fins des 48 ou 72 dernières heures seront primordiaux pour savoir si les chutes de neige seront abondantes ou non, et surtout savoir si elles toucheront aussi les secteurs de basse-montagne.

Quoiqu'il en soit l'anticyclone (plages de couleurs rouges et champs de pressions autour de 1035/1040 hectopascals) devrait rester encore ancré vers les Açores la semaine prochaine, comme indiqué sur la carte ci-dessous, avec donc un courant Atlantique humide. Bien évidemment, plus ce courant sera orienté au Nord plus les chutes de neige seront généralisées, la carte présentée ici est en fait caricaturale en terme de potentiel neigeux pour les massifs de l'Est du pays... Mais restons prudents. Autant dire que côté météo : on va garder cette alternance de périodes de soleil succédant ou précédant des séquences plus perturbées. Quoiqu'il en soit une bonne nouvelle pour que la saison se prolonge pour le ski de randonnée et pour les domaines d'altitude.


Ajoutez des photos (2020px)

3 commentaires

bihjichou
Statut : Gourou
inscrit le 23/10/16
Stations : 4 avisMatos : 4 avis
Merci pour ce don d espoir distribué en ce mercredi hebdomadaire tant attendu ;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

nico_05

inscrit le 06/03/19
Bonjour. Je pense qu'il y a une erreur dans au début de l'article "au rayon des mauvaises nouvelles" paragraphe 2
"En effet, si la fonte était très largement limitée en versants Sud" A mon avis vous vouliez plutot parler des versants nord.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire