Test Völkl Confession 2020

9 tests Völkl Confession.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl Confession
shtroudeulf

Une fois de plus les carres se décollent

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,86m | 75kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 193
Acheté : en ligne
Conditions du test : Toutes

Points forts

Super pour la déco mural...

Points faibles

Ski conçue pour le Freeride qui ne résiste pas au conditions Freeride.

J'ai acheté les Confessions 2018 et après 40 sorties les carres se sont décollés. Heureusement VOLK a un super SAV et ils m'ont renvoyé des skis tout neuf (les 2020). Et après 15 sorties HS. Les carres se décollent sous le pied. 

J'ai skié 4 ans avec des Armada JJ, 6 ans avec des Scott Pure et 6 ans avec des Wednsday faction mais également des Scratch FS. J'ai jamais endommagé les carres. Pourtant avec les Faction j'ai skié volontairement dans les cailloux, avec mes Pure j'ai sauté une barre de dix mètre et percuté la falaise. J'ai arraché toute la semelle mais jamais les carres non bougés.

Et là je prends super soin de mes nouveau skis, j’essuie les carres après chaque sortie, je mets un scratch pour pas que les skis se touchent quand je les transportent, j'ai une housse molletonnée pour le transport, je renonce au hors piste quand il y a trop de cailloux, mais rien n'y fait après seulement 15 journées de ski la carre se décolle sur prés de 14 cm de long et 3 mm de large(cf photo).

Ma théorie est que ces skis ne supportent pas les neiges transformées à pleine vitesse. Les contraintes générées par la déformation du ski décolle la carre sur une épaisseur d'un dixième de millimètre, puis au moindre choc le ski s'ouvre comme une boîte de conserve. Je pense qu'il s'agit d'un problème de conception déjà présent sur leur ancêtre le Shiro. Je sais pas si le problème est dû à une colle de piètre qualité ou dû au fait que les différentes couches du ski ne travaillent pas ensemble. Toujours est-il que je suis convaincu qu'il s'agit bien d'un défaut et non pas d'une mauvaise utilisation. J'ai bossé dans un magasin de location, des skis délaminés j'en ai vu mais là c'est un record.

Donc je persiste et signe c'est un ski fantastique à skier mais avec la durée de vie d'un poulet dans une meute de loups.

Après, j'ai mis 4/10 car je me suis bien fais plaisir pendant ces 15 jours et le SAV qui change les ski pour des defaults de fabrication ça paraît évident mais toutes les marques ne le font pas (même si c'est une obligation légale pendant 1 an). 

Enfin 3 des 4 skis ont eu ce problème ( bha oui, c'est des paires de skis 2*2=4). pourtant un seul a eu la semelle endommagé et encore c'était sur 3 cm.  Donc je ne croie vraiment pas qu'il s'agissent d'un problème de choc sur la carre.

commentaires

2 commentaires

Prorider74
Statut : Confirmé
inscrit le 13/09/09
Stations : 3 avisMatos : 23 avis
J'avais eu le même problème sur le miens, sauf que comme y'avais une marque sur la carre ils ont pas voulu me le remplacer (enfin ils m'ont filé un volkl two à l'époque, ça va que je l'aime bien ce ski). Au moins je vois que c'est pas un défaut de la pré-série que j'avais, c'est fréquent -_-
0
stuntmanbo
Statut : Expert
inscrit le 24/10/14
J’ai mes Kendos qui se sont delaminé. On voit qu’il y a eu un choc car la carre est légèrement enfoncée. Pourtant je m’en suis servi seulement 5 fois sur piste uniquement et j’ai jamais senti de choc, la semelle est nickel.

J’ai eu des 100Eight, délaminés au bout d’une 30aine de sortie.

Par contre jamais de problèmes avec les 4 paires de V-Werks que j’ai / ai eu.

On peut se demander si y’a pas un soucis chez Volkl.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire