Test Whitedot Park One 2015

1 test de skis Whitedot Park One.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Quand on veut tout faire et surtout s'amuser !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,86m | 68kg | Avancé | Garches
Taille testée : 180
Acheté : 200€ d'occasion
Conditions du test : Testés 4 jours montés avec des Marker Griffon (en -2 par rapport au centre du ski) Piste: Neige verglacée, dure, fraîche et molle. Hors-piste: neige vierge, trafollée, molle et collante. Freestyle: en flat et sur bosses en hors-piste.

Design:

En voyant le Top sheet on le relie direct à la gamme "one" de la marque whitedot avec cet éternel orange qui contraste avec le noir. La semelle est aussi bicolore avec une chouette combinaison de noir et blanc (la marque en blanc entouré de noir sur un ski et l'inverse sur l'autre) qui donne envie de montrer ses semelles en tricks dans les snowpark ou dans la poudreuse. Ces lattes ont un look cool qui fait rapidement penser à un ski freestyle et on verra qu'elles n'ont pas de "park" que le nom.. mais qu'elles ne se limitent pas qu'à ça.

Caracteristiques technique:

Le ski est un double spatule, pour le freestyle, avec celle de devant plus relevé. Il n'a pas de rocker mais une cambre normale. Lignes de côtes: 119-89-113. Poids:

Aptitudes:

Freestyle: Le ski a un super pop, il pivote bien et il fait preuve d'une bonne stabilité et d'un bon amorti en réception. De plus, il a une bonne flexibilité/rigidité (ni trop rigide, ni trop flexible), qui permet de faire des tricks même avec mon petit niveau en freestyle. En effet, une petite bosse/un petit relief de la piste permet de décoller facilement et la réception se fait avec équilibre et confort. Et bien que je ne sois pas encore bon en switch je l'ai trouvé très maniable dans cette position. (Plus que le one)

Hors-piste: Avec sa large spatule avant et son patin moyennement large le ski passe très bien en hors-piste, il déjauge bien à basse vitesse et très bien quand cela va plus vite. On peut attaquer dans la poudre, avec des fixations en retrait on peut se mettre un peu en avant, mais pas trop au risque de couler. De plus, avec un patin assez fin, il faut pousser sur les jambes dans la trafolle pour garantir une stabilitée optimale.

Piste: Plus rigide que son homologue le "one" (2018), il passe bien mieux sur piste. On le dirige avec moins d'efforts, il accroche bien sur neige dure, sauf très très dure. De plus, il ne tremble pas à haute vitesse. N'étant pas un ski typé piste il faut pousser un peu dans les jambes pour le diriger, il tire donc sur les cuisses en fin de piste.

Conclusion: 

C'est un super ski freestyle polyvalent, avec lequel on peut tout skier, même si il faudra parfois mettre de la force dans les jambes, il est joueur et assez accessible(plus que le one). C'est un ski le ski de tout les jours et pour les plus exigeants il est envisageable d'avoir une ou deux paires d'appoint pour le racing ou le freeride.


Pour qui ?

Les skieurs, d'un niveau confirmé à experts , qui veulent s'amuser dans toutes les conditions.
9/10

Points forts

Pop/flex/stabilité/amorti/maniabilité/tenue de la vitesse/déjaugeage en poudreuse.

Points faibles

Léger manque d'attaque dans la poudreuse.
Il faut pousser sur les gimolles pour attaquer la pente (mais est-ce vraiment un point faible ?)

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Whitedot Ranger Carbonlite Ranger au placard
6 /10
Whitedot Preacher Digne d'un tracteur !
9 /10
Whitedot The Ragnarok XII L'Anesthésique cuissale !
8 /10
Whitedot Preacher Le Ski de ma saison 16/17
9 /10
Whitedot The Ragnarok XII Un ski pour viking
9 /10
Whitedot The Redeemer Le bulldozer !!!
10 /10
Trab Polvere Un ski polyvalent et redoutable à la descente
9 /10
Zag S104 Plaisants et polyvalents !
9 /10
K2 Pinnacle 85 Performant et agréable, sur piste et poudreuse légère
8 /10
TP
Forest Lotor Un véritable bonheur
10 /10
Salomon Qst 106 Passe partout !
9 /10
Blizzard Brahma Excellent partout
10 /10