Test Movement Go 109 2018

12 tests de skis Movement Go 109.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Movement Go 109

Un ski puissant et parfaitement équilibré

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,63m | 77kg | Expert | Meillon
Taille testée : 183
Acheté : 450€ en ligne
Conditions du test : Sur piste par beau temps , neige dure, molle, glacée, trafolle

C'est la première fois que j'ai acheté un ski sans l'avoir essayé avant . Curieux en ce qui concerne son flex et la petite histoire qui se cache derrière ce ski et à la recherche d'un ski complémentaire et plus typé que mon Cham 97, j'ai donc craqué. 

Et je n'étais pas déçu, ce Go 109 est une merveille ! 

Je ne vais pas reprendre les termes techniques, tout a ete dit dans les tests privés,  je vais simplement raconter ma première journée dans les Pyrénées sur piste .

La première descente est censée être tranquille pour me familiariser avec la position centrée et les réactions du ski. A ma grande surprise on s'y fait immédiatement et naturellement, ce ski est super bien équilibré (les look dual sont montés sur la marque ).

Donc prise de vitesse, je lache le ski totalement, puis première prise d'angle avec un franc appui de languette : Énorme ! 

Je sens une stabilité et performance absolument rassurante même sur piste encore dure quand les 1,83m du ski se plie de façon homogène et les carres  coupent la neige. J'avais un peu peur qu'il soit pas assez maniable car je ne fais que 1,63.

Ne rien de tout ça, bien au contraire. J'apprécie cette longueur pour sa marge de sécurité et confiance qu'elle procure. 

J'ai skié mon nouvel ami pendant 2 jours consécutifs et 6h par jour. Ce que je peux dire est que plus vous allez vite, mieux c'est et avec un contrôle parfait. Aucune vibration, toujours parfaitement stable et subtil. 

A faible vitesse et en utilisant le pivot naturel du cambre plat on peut même faire des petits courbes amusantes et sans effort. 

Pour les bosses : Je suggère un tout droit et de voler au dessus. C'est mieux que vouloir les contourner, on est quand même sur une bête de freeride avec 109mm sous le pied  et non pas sur un ski de piste. Et puis on va vite le payer par quelques cuisses fumées. .

A part de ça je n'ai pas trouvé ce ski particulièrement physique. Je trouve même déconcertant avec quelle finesse et douceur on peut manier ce ski, surtout  à grande vitesse  (vous l'avez bien compris, ce ski adore aller vite. ..).

J'ai remarqué aussi que le Go apprecie la neige molle et accidentée, il absorbe tout sans broncher et il découpe tout. 

Voilà mes impressions après deux sorties, j'espère pouvoir compléter le test bientôt avec quelques sessions de freeride ce qui est bien sûr  son domaine de prédilection. 

Je ne regrette pas mon choix, ça risque de devenir une belle histoire avec le Go, notamment quand les conditions seront au rendez vous. 

MERCI MOVEMENT,  MERCI AURELIEN pour ce magnifique ski. 

Voilà un complément après deux journées entières en hp, environ 30 à 50 cm de neige fraîche:

Très bonne portance et pivot facile à plat, mais ça devient vraiment bon  quand il y a de la pente et quand on lache les chevaux ! Ce ski adore quand il y a de la place et il veut toujours aller plus vite, le tout avec un contrôle  et  une précision  parfait ,  c'est tout simplement énorme.

Dans des pentes déjà tracées ou neige transformée   c'est pareil, il faut skier vite et à fond pour profiter du potentiel du Go.

Encore une fois  : En mode bûcheron  parfait position centrée obligée, il faut bien se jeter dans la pente et tout devient facile (sinon  vous allez vous fumer les cuisses en moins d'une minute.....),

Ce ski est un monstre :) 

Pour qui ?

Skieur avec un bagage technique solide. Pour freerider qui cherchent la performance et la vitesse.
10/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Parfaitement équilibré.
Flex ferme et homogène.
Incroyablement stable et puissant à très haute vitesse.

Points faibles

Nécessite un excellent placement, skieurs ayant comme tendance de partir parfois à cul peuvent se faire surprendre sévèrement.
Sinon rien à signaler.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire