Test Bca Float 42l 2018

1 test de sacs-à-dos airbag Bca Float 42l.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

A la pointe de la sécurité !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | La Tour-en-Jarez
Acheté : 560€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions

Méconnue en Europe, la marque américaine Backcountry access développe une gamme de produits liés à la sécurité anti avalanche. Très renommée pour la qualité et la fiabilité de ses produits de l’autre côté de l’Atlantique, BCA a développé une réelle expertise dans son domaine de prédilection. Le sac airbag float 42l ne déroge pas à la règle.

Il présente une batterie d’attributs qui le rendent très polyvalent, et par-dessus tout, à la pointe de la praticité.

Avec 42 litres d’espace de stockage réparti en deux poches centrales, ce sac peut paraître un peu gros pour des journées simples de ski. Néanmoins, c’est l’usage principal que j’en fais et cette vaste taille ne me dérange pas trop, cela permet au contraire de parer à toutes les éventualités, notamment en termes de sécurité (il est facile de transporter une corde, un baudrier …) et de météo (pour la randonnée par exemple, il m’arrive de prendre deux tenues complètement différentes, une pour la montée et une pour la descente). Il s’adapte de plus parfaitement pour des trips de plusieurs journées. La poche principale regroupe l’immense majorité de l’espace et permet de transporter des objets volumineux assez aisément (tente, sac de couchage …) et la seconde poche présente des emplacements spéciaux pour ranger du matériel de sécurité tels que pelle, sonde ou piolet. Les fermetures éclaires de la proche principale se déploient tout le long de celle-ci, jusqu’au bas ce qui est très pratique afin d’accéder aux affaires placés au bas de cette poche. Celle-ci contient aussi le système permettant de transporter un kamel : deux crochets placés sur le haut de la poche afin d’accrocher la poche d’eau et la relier à la poche de la bretelle droite du sac (la gauche étant réservé au système de déclenchement de l’airbag). L’airbag se trouve lui dans une poche annexe située directement entre la poche principale et votre nuque pour assurer une protection optimale en cas de déclenchement. Avec une contenance de 150l cet airbag représente aujourd’hui ce qu’il se fait de mieux, de plus secure sur le marché de la protection anti-avalanche. Enfin, une petite poche se trouve sur l’avant du sac, poche contentant le système permettant de fixer le casque au dos du sac. Ce système est vraiment très appréciable, le casque est bien maintenu et on ne le sent même plus lorsque l’on monte en randonnée.

Petit détail que j’apprécie particulièrement : l’airbag est assez facilement amovible ce qui permet à ce sac à dos de s’adapter parfaitement l’été pour des trips de randonnées (Le sac dispose alors d’une contenance de 53l). Parfait pour amortir cet investissement conséquent !

D’une part, le poids du sac vide est de 3.215, ce qui peut paraître assez élevé, mais c’est, le prix à payer pour bénéficier de la sécurité lié à un système d’airbag (la cartouche seule pèse déjà 600 grammes). Attention donc, à ne pas se laisser avoir par la contenance du sac : trop chargé, il peut très vite s’alourdir et devenir handicapant pour votre plaisir personnel sur les planches.

D’autre part, les dimensions du sac (50.8cm par 63.5cm) permettent de ne pas trop être gêné par le sac même quand celui-ci est chargé. Le bémol que je mettrai au niveau des dimensions et de la forme de ce sac est l’espace assez important qui sépare les épaules du haut du sac Cet espace n’est pas au top du confort lorsque l’on porte un casque. Mais cela n’est pas dénué d’utilité : en effet cet espace assure une protection maximale au cours du déclenchement de l’airbag

Au niveau du maintien au dos, RAS. Tout est prévu afin de privilégier une bonne adaptation du sac aux différents mouvements du dos afin que le sac ne devienne en aucun cas un fardeau gênant. La lanière ventrale d’accroche est ajustable de deux manières : l’une au niveau de la largeur pour s’assurer qu’elle nous serre suffisamment au niveau des hanches pour ne pas avoir à supporter trop de poids sur les épaules ; l’autre, au niveau de la hauteur de cette ceinture qui s’adapte à votre taille pour s’assurer que la ceinture se situe au bon endroit de votre tronc. Cette ceinture dispose de deux poches assez vaste pour y disposer des équipements que l’on utilise à répétition (caméra d’action) ou des barres céréales (pour éviter l’hypoglycémie 😊).

La dorsale arrière est une excellente protection contre les chocs, mais dans le même temps, se montre assez souple pour s’adapter aux mouvements du dos. Enfin, une ceinture pectorale permet de bien fixer les bretelles. Cette ceinture dispose d’un sifflet d’alerte, toujours rassurant.

Le BCA Float 42l dispose d’un système d’accroche diagonale des skis très rapide d’utilisation. Je regrettais qu’il n’y ait pas d’accroches latérales mais cela empêcherait le bon déclenchement de l’airbag. Le système d’accroche diagonale est en effet un peu moins stable (les skis bougent un peu dans le dos) mais très pratique car très facile d’utilisation : on accroche et décroche les skis à une vitesse record. Il dispose aussi d’un système d’accroche vertical pour snowboard, que je n’ai pu tester.

Pour conclure ce test technique, je dirais que le float 42l est un compromis presque parfait entre sécurité (certainement la meilleure assurance sur le marché), polyvalence (notamment au niveau de la contenance, et avec l’amovibilité de l’airbag) et confort (malgré une grande taille, le sac tient très bien au dos et ne se montre presque en aucun cas gênant). Seuls petits bémols, un espace peut être trop conséquent laissé entre les épaules et le haut du sac qui peut se montrer agaçant lorsque l’on porte un sac, et l’impossibilité d’attacher ses skis latéralement. Cependant, il ne faut pas oublier que ces deux bémols s’expliquent surtout par des raisons de sécurité, le but premier de ce sac étant la protection en cas d’avalanche.

Pour qui ?

Skieurs confirmés recherchant la meilleure protection possible en hors piste.
9/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Points forts

Polyvalence, sécurité.

Points faibles

Pas d'accroche latérales des skis, espace important laissé en haut du sac.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Bca Float 22 Le bon compromis pour skier à la journée
8 /10
Bca tracker 2 Simple et Efficace
9 /10
Bca B2 EXT Solide, fiable, quoi de plus?
9 /10
Bca Dozer 2 Paré pour déblayer beaucoup de neige en peu de temps
10 /10
Mammut RAS Light 30L Sac Airbag orienté rando
9 /10
Mammut MAMMUT RIDE REMOVABLE AIRBAG 3.0 Sac pensé pour être utile
9 /10
K2 BACKSIDE FLOAT 30L L'airbag rechargeable
7 /10
Ortovox Ascent 28 S Avabag Une grande ergonomie pour un tout petit modèle
10 /10
Scott Scott Patrol E1 30 Parfait pour le freeride et les sorties rando à la journée
8 /10
Ortovox Free Rider ABS Excellent sac - super technique
9 /10
Arva Reactor Petit mais puissant
9 /10
Dakine Poacher RAS 26 Qu’est-ce qu’on l’aime!
9 /10