Test Atomic Backland 2017

Déposez votre test.

Une chaussure parfaite pour députer la rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,78m | 70kg | Avancé
Acheté : 270€ en ligne
Conditions du test : Une dizaine de sorties Poudreuse, neige transformée, trafolle et neige dur

J'ai acheté cette chaussure en fin de saison l'année dernière.

Ce début d’année plutôt top niveau enneigement combiné à une semaine de vacances me permette de faire un premier retour sur ces chaussures

Nota : Je ne me souvenais même plus ce que c’était de faire plus de 10 sortie avant la nouvelle année !!!

Donc premièrement chaussure très accessible légère et plutôt confortable au vu de la finesse des « chaussons ».

En monté elle permette un déroulé de pied quasi parfait. On arrive naturellement à retrouver des sensations identique à de la randonnée nordique sans forcé le geste, on peut utiliser la souplesse de nos chevilles au maximum ;-). Le système pour passer de la monté à la descente et d’une facilité enfantine et rassure niveau robustesse (malgré la légèreté).

Pour la descente rien à redire. C’est rigide, c’est précis et le confort est acceptable. Alors on ne va pas ce mentir on ne parle pas de confort identique à une chaussure alpine comme on peut lire quelques fois. Mais en ski de rando on n'enchaîne pas 5 H de descente ;-)

Je voulais surtout prendre du plaisir à descendre avec une chaussure qui rassure même à « grande » vitesse et elle répond à ces attentes.

J’ai pu l’utiliser dans tous les types de neiges, poudreuse légère, neige transformée, trafolle et neige dur.

La marque vante le fait que la languette avant soit facilement démontable & remontable, ce qui permet un plus grand confort de marche et de légèreté en monté et une meilleur rigidité en descente. Je préviens tout de suite c’est plus gadget qu’autre chose, soit l’utilisateur va préférer skier tous le temps avec soit tous le temps sans. Car c’est quand même merdique à remonter quand tu arrives au sommet de ta course, surtout avec les gants le froid et un relief pas pratique, tu le ferras une fois 2 au grand max. Personnellement moi j’ai choisis de la garder je ne suis pas encore à la recherche du moindre gramme et je préfère gagner en rigidité en descente.

Pour info mon utilisation c’est faite sur des ascensions entre 600 et 1100m de dénivelé et dans des descentes où le max que j’ai dû faire c’est du 35°.

Et dernier petit détail (qui peut avoir son importance sur mon sentiment de confort) les chaussons étaient thermoformés à mes pieds

Bon ski à tous !!

Pour qui ?

Pour quelqu'un qui recherche des chaussures de rando performantes et qui ne veut pas casser sa tirelire.
8/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix
Débattement
Accroche sur terrain difficile (glace/pierre)

Points forts

Accessibilité
Performance en descente & en monté
Qualité prix
Confort

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Atomic Backland Chaussure presque parfaite pour la rando !
9 /10
Atomic Bent Chetler Réservé à la poudreuse
7 /10
Atomic Bent Chetler Big Powder Only
7 /10
Atomic Backland fr 102 Une polyvalence
9 /10
Atomic SHIFT MNC 13 LA fixation freerando par excellence
9 /10
Atomic Hawx Prime 120 Chaussure performante, au volume un poil plus généreux que l'Ultra
10 /10
Atomic Hawx Ultra XTD 90 W polyvalence et légèreté
10 /10
Atomic Nomad LF Un skieur bélier tu seras
8 /10
Atomic Vantage 90 CTI Un vrai all moutain
10 /10
Atomic Bent Chetler Ça cogne !
9 /10
Atomic Vantage 85 Ski polyvalent All mountain axé piste, avec du pop et un caractère joueur
7 /10
Atomic Redster Doubledeck GS Monstrueux
8 /10