Point Neige #21 : Arrivée imminente de la neige
2000*1045px

Point Neige #21 : Arrivée imminente de la neige

Ce mois d'avril débute avec des chutes de neige sur nos massifs
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE
Ce mois d'avril débute avec des chutes de neige sur nos massifs
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE
.

Non vous ne vous trompez pas de jour. On est bien mardi, et on vous propose bien un Point Neige, la raison ? Des chutes de neige sont attendues en montagne d'ici mercredi soir. On en profite donc pour, exceptionnellement, avancer de quelques heures le Point Neige habituel du mercredi. 

Cet article sera donc un mix entre nos Bulletins Neige et notre état des lieux hebdomadaires des conditions neige/météo : les Points Neige. En complément de ces publications, rédigées et expertisées, vous pouvez consultez notre module météo pour avoir un aperçu des quantités de neige attendues sur votre massif ou votre station.

Le programme déroulé ci-dessous est très réjouissant pour les amateurs de poudreuse : le mois de janvril arrive et amène son lot de neige fraîche. Voici l'état des lieux de ce qui est attendu.

Où en est-on et où allons-nous ?

La neige fond. Rien de plus normal : nous sommes à présent en avril, il fait doux et le soleil est présent, passant chaque jour un peu plus haut dans le ciel. Le regel nocturne limite certes un peu la perte, mais le manteau neigeux diminue de 5 à 10 cm des versants Nord au versants Sud en basse et moyenne-montagne. 

En adrets, il faut souvent monter vers 2200 à 2500, voire très localement 2700 mètres dans les pentes les plus raides, pour trouver des traces de neige dans les hauts-massifs les moins copieusement servis cet hiver, les Alpes du Sud ou les Pyrénées. En témoigne, l'infographie ci-dessous en Andorre (à gauche) et en Embrunais (à droite) :

Dans les massifs de moyenne-montagne (Massif-Central, Jura, Vosges) les stations encore ouvertes se comptent sur le doigt d'une main. En fait, seules les Alpes du Nord bénéficient encore de conditions d'enneigement convenables pour les plus hautes stations ou celles orientées plein Nord. 

Mais tout cela est en train de changer. On vous avait vendu un espoir, avec la prudence qui s'impose pour une prévision à une telle échéance, lors de notre Point Neige de la semaine dernière (on a même vu le moment où les modèles rétropédalaient, on appelle ça un "pshitt" dans le jargon, quand les cumuls auparavant prévus disparaissent des modélisations suivantes - heureusement, la tendance à la neige est revenue ensuite - ouf). Cet espoir s'est donc confirmé : il va neiger dans les montagnes françaises. 

La raison est "simple", un morceau des basses-pressions polaires (cette masse toute bleue, dépressionnaire et fraîche) se détache des latitudes nordiques et va venir descendre sur la France ces prochains jours comme l'animation ci-dessous en témoigne (meteociel.fr, modèle GFS) :

Vos quantités attendues par massifs :

Cette situation va donner des chutes de neige sur, en fait, la totalité des massifs du pays ; la coulée d'air polaire venant se produire sur le centre de la France. Voici donc ce qui est envisagé.

Sur les Alpes du Nord :

On n'attend rien de significatif entre cet après-midi, souvent en raison du foehn, et demain matin si ce n'est quelques averses qui circuleront ça et là (surtout côté Haute-Maurienne) avec une limite pluie-neige autour de 1600/1800 mètres.

En revanche à partir de la mi-journée mercredi, les précipitations vont s'étendre progressivement par l'Ouest et le Sud de la région et surtout devenir bien soutenues. En raison d'un rapide apport d'air froid, la limite pluie-neige s'abaissera assez vite vers 1100/1300 mètres sous les fortes précipitations voire 600/800 mètres localement en vallées encaissées. Ce passage perturbé devrait se décaler vers l'Est, et donc les plus hauts massifs, en soirée (voire en cours de nuit dans les zones les plus soumises au foehn) puis s'évacuer par l'Italie jeudi en cours de matinée comme indiqué sur la carte ci-dessous. La chronologie précise pourra encore être amenée à évoluer.

Ainsi sur l'ensemble de l'épisode on peut s'attendre à :
- 45 à 55 cm de neige au-dessus de 1800 mètres sur les secteurs les plus exposés, souvent vers les Préalpes Iséroises, jusqu'aux Bauges et en bordure des Hautes-Alpes (voire très localement 60 cm).
- 30 à 40 cm de neige au-dessus de 1800 mètres sur l’intérieur de la région, voire un peu moins dans les zones les plus soumises au foehn de Vanoise et Tarentaise.

En raison des fortes intensités, une couche de 15 à 25 cm de neige lourde ne sera pas impossible vers 1000/1200 mètres le long des Préalpes.

De petites giboulées de neige pourront reprendre par place dans les massifs en après-midi de Jeudi, par évolution diurne.

Sur les Alpes du Sud : 

Par endroits, en bordure de Méditerranée notamment, ce ne sera que le cinquième ou sixième épisode neigeux depuis que la saison a débuté en novembre. Cette perturbation est donc une bénédiction pour les stations de ski qui jouent les prolongations en ce début de mois d'avril.

Déjà ce mardi après-midi le ciel se charge avec les premières averses de neige qui tombe de manière très éparse au-dessus de 1600/1700 mètres. Puis mercredi le temps s'agite bien plus franchement au fil de la matinée avec des chutes de neige qui deviennent régulières en après-midi. Elles se renforceront ensuite se maintiendront en nuit suivante pour faiblir franchement jeudi matin, prenant ici aussi l'aspect de petites giboulées pour l'après-midi. Côté limite pluie-neige, elle sera comme souvent très hétérogène. Mercredi après-midi il neigera souvent au-dessus de 1600/1800 mètres mais parfois vers 1300/1400 mètres dans les zones proches de l'Italie. Un rafraîchissement plus franc est attendu par l'Ouest le soir avec une limite pluie-neige en chute vers 900/1100 mètres. Il est représenté ici à gauche par la baisse de l'isotherme 0°C (altitude où le zéro degré est atteint) sur les massifs les plus occidentaux en nuit suivante. 


Ajoutez des photos (2020px)

On attend ainsi des quantités de neige importantes sur l'ensemble des Alpes du Sud : souvent 40 à 50 cm de neige au-dessus de 1800 mètres, voire 60 à 80 cm sur les zones les plus exposées du Dévoluy/Champsaur ou du Mercantour. Relativement moins de l'Ouest de l'Ubaye au Queyras avec 30 à 40 cm de neige attendus au-dessus de 1800 mètres. Une couche de 25 à 35 cm de neige pourra se constituer vers 1400/1500 mètres dans les vallées les plus encaissées des Hautes-Alpes ou du Mercantour.

Sur les Pyrénées :

Des averses circulent d'Ouest en Est cette après-midi le long de la chaîne donnant déjà quelques giboulées de neige au-dessus de 1700/1900 mètres. Ces averses progressent assez rapidement mais sont très temporairement soutenues.

Le temps se calmera un peu en cours de nuit, mais avant la matinée de mercredi de nouvelles averses arriveront dans un courant de Nord-Ouest. Elles seront plus fréquentes que la veille, notamment sur les secteurs du piémont, et se maintiendront jusqu'en soirée de mercredi à jeudi avant de devenir bien plus faibles et éparses. La limite pluie-neige s'établira vers 1000/1200 mètres puis 800/1000 mètres. Ainsi on peut attendre d'ici jeudi 15 à 25 cm de neige vers 1900 mètres sur les secteurs les plus exposés d'Ariège et de Haute-Garonne, généralement 10 à 20 cm de neige à la même altitude partout ailleurs voire 5 à 10 cm en fond de chaîne. Les sols pourront blanchir dès 1100/1300 mètres sous les averses en soirée de mercredi. 


Ajoutez des photos (2020px)

Pour le Massif-Central :

Les averses vont se succéder entre mardi après-midi et la fin de nuit de mercredi à jeudi. Dans un premier temps, la masse d'air relativement douce ne permettra pas de saupoudrage hormis sur les plus hauts sommets. Mais à partir de mercredi matin, et comme modélisé sur la carte ci-dessous représentant l'altitude de l'isotherme 0°C attendu, l'air froid va s’engouffrer par le Nord-Ouest.


Ajoutez des photos (2020px)

Les averses donneront alors de la neige au-dessus de 800/1000 mètres voire 600/700 mètres sous les dernières averses en soirée de Mercredi. Courant d'Ouest oblige ces averses seront bien plus fréquentes sur toute la partie occidentale du massif ; de la chaîne des Puys à l'Aveyron. 
Ainsi on attend, d'ici jeudi une quinzaine de centimètres de neige au-dessus de 1400 mètres sur les monts Dore et les monts du Cantal, plutôt 5 à 10 cm ailleurs vers 1200 mètres voire 10 à 15 cm sur le plateau ardéchois grâce aux intensités temporairement fortes mercredi matin.

Sur les Vosges et le Jura : 

Quand on vous dit que tout le monde sera touché... Les massifs du Nord-Est du pays verront eux-aussi la neige. En nuit de mardi à mercredi, ce sont seulement les hauts sommets jurassiens qui auront un peu de neige sous les faibles averses tandis que ce sera de la pluie sous 1400/1600 mètres. 

Mais, là-aussi, le refroidissement attendu dès le début de journée mercredi entraînera une baisse progressive de la limite pluie-neige dès 900/1100 mètres voire 600/800 mètres sous les plus fortes intensités. Ces chutes de neige ne devraient pas être très régulières, adoptant de manière générale un régime d'averses. Averses se maintenant parfois jusqu'à jeudi en fin de journée même si elles deviendront bien plus éparses à partir de mercredi soir. Sur le Jura il existe une incertitude avec de fortes intensités qui pourraient se maintenir un peu plus durablement. On pourrait alors y atteindre les 35 à 45 cm de neige dès 1200 mètres mais cette hypothèse, bien qu'importante, n'est pas certaine. Un cumul de 25 à 35 cm parait plus "raisonnable" à envisager sur l'arc jurassien. Côté Vosges, on relèvera souvent 10 à 15 cm de neige au-dessus de 1000 mètres. 

Quelles seront les conditions ?

Comme toujours, prudence

Après des jours, voire des semaines, de neige de printemps : la poudreuse est enfin là. Elle sera donc très agréable à skier en altitude jeudi grâce à la fraîcheur. Attention, l'air froid n'est pas une garantie à cette période l'année : en pentes Sud le manteau s'alourdira malgré tout assez rapidement dès les premiers rayons du soleil. De toute façon, la sous-couche est souvent absente sur cette exposition : ayez donc de la pitié pour votre matériel (et votre corps, cela peut être très dangereux). Pour les versants Nord : la neige devrait rester bien poudreuse vendredi, après de bonnes gelées nocturnes, tandis que le soleil sera bien présent, au moins partiellement, sur l'ensemble des massifs de l'Est du pays. Probablement l'une des dernières journées à ne pas louper...

Côté Pyrénées, de nouvelles remontées humides sont attendues notamment en bordure frontalière de l'Espagne en raison d'un flux de Sud-Est qui se renforce. Celui-ci pourrait apporter de bonnes chutes de neige sur la partie orientale de la chaîne cette fois pour la journée de samedi.

Et on vous fera remarquer aussi que, après des journées en risque d'avalanches très limité, ce dernier sera revu à la hausse dès mercredi/jeudi et probablement jusqu'au weekend localement. Prudence donc, jusqu'à présent les accidents ont été relativement peu nombreux avec un nombre de décès en avalanche bas, ce serait bien qu'il le reste. Les Bulletins Neige et Avalanches publiés sur le site de MétéoFrance vous donneront cet état des lieux du risque sur votre massif.

Ajoutez des photos (2020px)

4 commentaires

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisPhotos : 2 photos du jour
Oh yes, dans les pyrénées Ouest, on risque d'avoir des fermetures de stations ce week-end au top :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire