Grand Tourmalet - Pic du Midi, destination freeride ! 
2000*1045px

Grand Tourmalet - Pic du Midi, destination freeride ! 

Au Grand Tourmalet - Pic du Midi, dans les Pyrénées, le ski hors-piste est incontournable pour les adeptes du freeride.
Texte GRAND TOURMALET
Texte GRAND TOURMALET
Au Grand Tourmalet - Pic du Midi, dans les Pyrénées, le ski hors-piste est incontournable pour les adeptes du freeride.

Les Dômes, la Blanche, Caderolles… des itinéraires aux paysages variés mais toujours magnifiques s’offrent à vous.

Aujourd’hui, nous avons choisit de vous présenter 2 de nos spots préférés : Le Pic du Midi de Bigorre et la vallée d’Aygues Cluse. Le plaisir du ski et les frissons du hors piste, les paysages et surtout des moments de quiétude intense à vivre.

Un domaine freeride au top, avec pleins de possibilités, au sommet des Pyrénées. 

Le pic du midi 

Le spot du Pic du Midi est classé parmi les 50 plus beaux sites au monde selon le journaliste anglais Patrick Thorne.

Pour y accéder, il suffit d’emprunter le téléphérique au départ de la Mongie.

Depuis le sommet, à 2877 mètres, les principales descentes possibles sont :

- Versant La Mongie jusqu’à Artigues-Campan, l’itinéraire « la Coume du Pic » avec son dénivelé de 1700 m pour 10 km de descente.

- Versant Barèges jusqu’au Télésiège du Tourmalet, les forfaits Pic du Midi incluent le retour vers La Mongie par cette remontée mécanique.

Depuis la gare intermédiaire du Taoulet à 2341 m, les itinéraires de « la Jaune », « la Verte » ou « la Violette » rentrent dans la continuité des itinéraires du Pic du Midi.

Les différents forfaits permettent de skier uniquement sur ces itinéraires, ou de découvrir aussi l’étendue du domaine de la station du Grand Tourmalet

Le forfait Pic Unlimited (44€) vous donne un accès illimité au Pic, profitez-en !

Il existe aussi un forfait combiné Pic Unlimited + Station du Grand Tourmalet (57€)

C'est le paradis du Freeride Pyrénéen. De très nombreux itinéraires allant de la voie classique, accessible aux bons skieurs de piste rouge, à des couloirs très engagés (pente raide...).

La vallée d'Aygues Cluses

Une vue superbe sur le massif du Néouvielle !

En haut du télésiège des 4 Termes, il vous faudra marcher quelques minutes pour gagner ce « Must Have » du hors-pistes. Et oui, ce sont les pentes du GR10 que vous aurez plaisir à tracer, les paysages sont magnifiques !

Prenez vous au jeu, programmez les tous sur votre check liste et partagez votre expérience avec nous avec #grandtourmalet 

Rien que la montée par les 2 tronçons, c'est déjà magique, juste pour l'ambiance "toit des Pyrénées", ça vaut le coup. Alors si, vous aviez en plus prévu de skier... là, clairement la journée peut se transformer rapidement en doux rêve !

Le ski hors pistes nécessite la plus grande prudence. Avant de vous y engager, vous devez connaître les règles de sécurité, être équipé du matériel de sécurité (Arva, pelle, sonde, airbag) et bien vous renseigner sur l'itinéraire avant de vous y engager.

Pour explorer en toute sécurité ces itinéraires et vivre au mieux votre expérience, nous vous recommandons l'accompagnement d'un guide de montagne. 

Du bon ski, de beaux itinéraires... Il faut cependant être équipés ! Un site que j'ai longtemps connu que de nom... jusqu'à ce que je monte dans le téléphérique pour comprendre que cette réputation n'était pas galvaudée.

4 commentaires

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisPhotos : 2 photos du jour
Bel article sur mon domaine hors-pistes préféré!

Connectez-vous pour laisser un commentaire

NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 4 avis
Même si le site est magnifique avec beaucoup de possibilités, il est totalement inacceptable de faire payer 57€ pour ça (journée station + Pic), c'est un pur scandale... surtout que le système de navette pour ramener les freeriders ne fonctionnent pas du tout (attente interminable, arrêt de la navette à midi, inscription qui ne sert à rien). Qu'on fasse payer cher, pourquoi pas, mais qu'il y ait un service derrière (hier, aucune navette entre 12h30 et 14h10 !!!... on était 35 barbus à attendre une navette de 20 places !)... Les responsables Grand Tourmalet, prenez votre voiture, allez à Tignes/Val D'Isère, le domaine doit être à peu près 20 fois plus grand, beaucoup mieux équipé, et c'est moins cher ! Inconcevable... S'il vous plait, redescendez sur terre, encore une fois le site est magnifique, j'aimerais y retourner, mais pas dans ces conditions, payer 50 boules pour passer plus d'une heure au bord d'un route à faire du stop, ce n'est pas ça le "freeride des Pyrénées", et heureusement !
#coupdegueule

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisPhotos : 2 photos du jour
En binôme avec NobruDude pour faire un peu de pentu, il est clair que le système de navette a clairement failli. Certains sont arrivés à Artigues pour la navette de 12h30 et l'on a pas vu avant 14h10!!! La patience a des limites et l'énervement était palpable après autant d'attente. Le chauffeur nous a expliqué qu'il avait fait que 30 mn de pause au lieu d'une heure mais voila le bazar: au final la navette est repartie à 15 personnes au lieu de 20 et 20 sont restés au bord de la route!! Il est clair que le prix payé pour skier sur le Pic est bien trop cher au regard de ce qui est proposé par les grandes soeurs alpines et l'argument de "Pic unlimited" devient foutaise quand on perd autant de temps dans une journée où l'on aurait pu faire un itinéraire de plus! Faisant découvrir régulièrement ce site exceptionnel, j'aimerais bien ne plus rencontrer ce genre de situation afin que les magnifiques souvenirs ne soit pas écornés par cette logistique plus que perfectible! Et pour finir, fermer l'accès au Pic entre 12h30 et 14h en semaine et hors vacances scolaires est juste inadmissible pour les simples visiteurs et les rideurs!!!

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Laurent S

inscrit le 06/06/16
J’adore le Pic du Midi, ses hors-pistes, également la station plus bas et je casse ma tirelire 2 à 3 fois par saison en toute connaissance de cause, à savoir que je suis une vache à lait ou un poulet que l’on plume. C’est selon. Je vais au sommet du Pic aussi des fois par mes propres moyens en ski de randonnée.
Je confirme que les pratiques commerciales de NP’Y sur la station Grand Tourmalet sont un pur scandale. Ramené à l’heure de mise à disposition et au dénivelé je pense que le téléphérique du Pic du Midi est de loin le plus cher de France. Comme dit plus haut il y a la période de coupure entre 12h30 et 14h et un arrêt tôt l’après-midi 16h !!! Il est fréquent aussi que la benne ne soit pas à disposition à 9h30 comme mentionné, mais plutôt à 9h45 voire 10h00 (comme récemment vécu le 09.janvier 2018 et pas pour cause météo). Bref le full access est utilisable en tout et pour tout 4h30 par jour !!!!.Sachez-le. Pour 57 € c’est du grand délire surtout si les navettes ne fonctionnent pas bien. Je ne les ai utilisé qu’une fois et heureusement pour moi j’avais le N° de portable du chauffeur car malgré mon respect du rendez-vous sur l’heure et le lieu il est passé devant moi sans s’arrêter. Je l’ai contacté et il a bien voulu faire demi-tour. Depuis, pour faire la Coume du pic je monte de bonne heure, je laisse ma voiture à l’arrivée du hors-piste et je monte ensuite en station en stop. Deux fois fait comme cela, mais pour alors boucler la journée par ce hors-piste. Car en effet si on s’engage sur cet itinéraire en milieu de matinée on peut avoir le reste de la journée complètement plantée, par la fameuse désorganisation et le manque total de rigueur mentionné plus haut. Tenez en compte
Question qualité de service, sérieux du personnel et coût de l’heure de ski il est clairement bien plus avantageux de skier dans les alpes Tout ça est du factuel du vérifiable. Exemple sur un séjour à Chamonix de 11 personnes 4 adultes 7 enfants le forfait journée moyen nous est revenu en 2016 (en période de vacances de février) à 27 € pour l’accès (hors très haute altitude aiguilles du midi et des Grand Montets) à des stations emblématiques comme celles de Balme, les Grand Montets, la Flégère, le Brévent….
Maintenant mon avis sur les dépenses et projets d’aménagement du Grand Tourmalet. Je ne connais pas le mode de financement de «l’hyper belvédère » (passerelle en surplomb) et si quelque part on retrouve son coût dans les forfaits, mais on se demande ce qu’apporte un tel équipement à un sommet qui a depuis de nombreuses années fait sa réputation sur l’une des plus belles vue des Pyrénées. Mise à part le fait de céder à la mode du spectaculaire et d’avoir un produit d’appel qui n’apporte strictement rien de plus au visiteur que ce qu’apportait le sommet avant. Quel est l’intérêt de se pencher au-dessus du couloir des poubelles avec cet équipement, alors qu’on pouvait déjà le faire depuis les rambardes des terrasses ? C’est pour moi un grand mystère. Est-ce qu’on a besoin de 12 m de plus pour avoir des sensations et des perspectives différentes, admirer un paysage et s’imprégner de l’histoire et de l’ambiance de ce sommet mythique ? Non Un autre gros délire qui j’espère ne verra jamais le jour est la réhabilitation de l’hôtellerie des Laquets. Un projet à 6 M d’€ (minimum, car en général c’est volontairement sous-évalué et pas qu’un peu) avec remonté mécanique vers le sommet, couchage annexe et complémentaire au Pic. Sans être grand clerc ou économiste ce projet peut qu’être déficitaire et surtout carrément pas viable techniquement. Aléas météorologiques, situation contre une pente proche d’un col battu par les vents, éloignement du centre d’intérêt et des structures du sommet. Mais nos édiles nous ont maintes fois prouvé que l’argent publique pouvait être balancé dans des gouffres sans fond. Un comble pour un si beau sommet !

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire