Skipass
Le Tour Mont Parnasse
2000*1045px

Le Tour Mont Parnasse

11 jours entre mer et montagnes à bord de la « La belle lurette » 
Photos Jordi DUBIEZ /Lost In The World
Vidéo Jordi DUBIEZ /Lost In The World
Photos Jordi DUBIEZ /Lost In The World
Vidéo Jordi DUBIEZ /Lost In The World
11 jours entre mer et montagnes à bord de la « La belle lurette » 
Nils Sutra (22 ans), Morgan Mérel (22 ans), Florian Maiffret (25 ans) et Thomas Frontoni (21), jeunes moniteurs de ski aux Arcs ont décidé de réaliser un périple en Grèce accompagné du photographe et cadreur Jordi Dubiez. Leur volonté est de marier ski et voile au sein d’un même voyage. Cette aventure les amène à Galaxidi sur la côte sud de la Grèce centrale, non loin de la station du Mont Parnasse, où ils embarquent à bord d’un vieux gréement « La belle lurette » dirigé par son capitaine « Eric Weller ».

Le teaser

Le film complet sortira à l'Automne

Jour 1 : 11 mars


Vendredi 10 mars à 23h, notre petite bande de joyeux lurons quitte Bourg Saint Maurice pour un voyage de 20h alternant voiture et avion. A notre arrivée à Athènes, nous sommes accueillis par Eric, qui sera notre « capitaine » tout au long du voyage. Nous arrivons finalement à Galaxidi où nous attend La Belle Lurette, une magnifique Goélette toute de bois vêtue qui nous servira de QG pour ce trip de 11 jours. Malheureusement, ce premier soir, la houle trop forte nous interdit d’y dormir. Nous nous enfilons donc une bonne Pita et un petit verre de « Ouzo » avec Kostas notre guidos locos avant d’aller recharger les batteries dans les lits moelleux de l’hôtel « Miramare ». Kalinýchta (bonne nuit) !

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 2 : 12 mars


Frais comme des gardons, nous partons à l’assaut du Mont Parnasse situé à environ 1h de route de notre maison flottante. Du short à la Gore-Tex, le contraste est saisissant. Les paysages sont magnifiques et une belle surprise nous attend au sommet lorsque nous découvrons le gros mètre de neige qui recouvre les belles faces grecques. Le terrain de jeu est incroyable : des couloirs et des cliffs encore vierges nous tendent les bras…

Excités comme des gamins dans un magasin de bonbons, nous attirons rapidement l’attention des héros locaux, plus connus sous le nom de « moniteurs de ski » (rires) ! Quelques belles lignes plus tard nous rentrons à Galaxidi pour une grosse poissonnade fraîchement pêchée ! Un vrai régal !

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 3 : 13 mars


Première nuit sur la "Belle Lurette", nous quittons Galaxidi après un énorme petit dej’ chez Kostas pour aller découper les faces reconnues la veille. Ce matin, le brouillard et la glace sont au rendez-vous mais n’altèrent en rien la bonne humeur de notre équipe « bonne à rien mais prête à tout ». Le plan B est lancé et nous troquons les faces embrumées du Parnassos contre un bûcheronnage en forêt, où nous faisons la rencontre de vieux « Barrebus » bien poilus ! De retour à Galaxidi, nous profitons des dernières lueurs du jour pour nous relaxer dans notre crique abandonnée. Du ski aux plages de Galaxidi, voilà encore une journée réussie !

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 4 : 14 mars


Après cette bonne nuit bercés par le clapot, nous prenons la direction du Mont Parnasse. A notre arrivée à la station les conditions sont bétons : aucune visibilité. Bien décidés à glisser un petit peu, nous partons visiter les alentours vers Delphes et Arachova. Nous devons néanmoins rentrer de bonne heure pour préparer le bateau à la navigation. Pas facile pour notre petite équipe de « marins d’eau douce »  de quitter la terre ferme le lendemain avec Eric Weller (le capitaine). Pour les curieux voici les mensurations de "La belle Lurette" : 16,50m au pont, construite dans les années 80 à Maison Lafitte, il s'agit d'une reproduction d'une goélette américaine de 1927, Malabar 7 de l’architecte John G. Alden. Les connaisseurs aguerris comprendront.

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 5 : 15 mars  

Tout le monde sur le pont, prêts à tirer des bords ! Hissez les voiles moussaillons ! Il manque juste un petit paramètre météorologique plutôt important pour un voilier : le vent  ! Pas une brise à l’horizon, mais cela n’a pas démotivé l’équipe qui avançait à la vitesse d’un Dahu soit environ 3km/h  (rires).

A ce rythme, la croisière s’amuse avec au programme baignade pour les plus courageux, pêche pour d’autres et contemplation des côtes et des montagnes grecques, de quoi ravir notre photographe/cameraman Jordi Dubiez qui ne savait plus où pointer son objectif. 

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 6 : 16 mars

La journée débute avec une rando à ski en bord de mer avec vue sur parc à huîtres puis s'enchaine sur une balade toujours en ski dans les oliviers . Oui vous avez bien lu... Ah Jordi et ses plans… Mais qu’a-t-il derrière la tête ? Le pécheurs locaux n’ont pas tout compris, nous non plus d’ailleurs, mais ça nous aura bien fait rigoler si l’on oublie la chaleur intense dans nos vêtements de freeride sous le soleil du bord de mer.

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 7 : 17 mars


7h du matin : un grand ciel bleu nous tend les bras, plus motivée que jamais la fine équipe se voit déjà découper les faces du Mont Parnasse sous le soleil grec. Nous ne perdons pas une seconde, nous chaussons les skis pour nous rendre sur ces faces vierges remplies de neige qui nous narguent. Les conditions de neige sont similaires aux autres jours, c'est à dire "béton" mais la team est prête à en découdre.

Les premières faces sont ridées avec les chaussettes aux chevilles ! Un peu plus tard nous faisons la rencontre d’Alain, un français ayant grandi en Grèce entre Athènes et le mont Parnassos. Il nous fait découvrir ses spots préférés avec un réel enthousiasme.

Pour finir cette super journée, nous faisons un détour par le refuge, nous sommes accueillis avec petit shooter d’alcool local pas fameux. Pour finir en beauté, nous assistons à l’un des plus beau couché de soleil que nous ayons jamais vu.

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 8 : 18 mars  

Le lendemain est un peu difficile pour les moussaillons. Nous décidons d’aller débrancher un peu le cerveau sur le snowpark local doté de 2 boxes, 2 kickers, bien loin de ceux des X Games » et shapé par les moniteurs motivés du coin.

Jour 9 : 19 mars


Beau temps, températures en hausse : ce qui signifie peut être une neige pas trop dure le matin. Bingo ! Toutes les conditions sont réunies, l’équipe chausse les peaux à la conquête des sommets les plus hauts du massif (2457 m).Personne à l’horizon, des vues à couper le souffle entre montagne, campagne et côtes aux eaux turquoises, Jordi n'en rate pas une miette.

Après avoir remonté en peaux de phoque cette face plusieurs fois nous décidons d’aller faire un dernier sommet avant de rentrer bien cassés.

Ajoutez des photos (2020px)

Jour 10 : 20 mars

Arrivés à la station en milieu de matinée, nous rejoignons le crew local de Parnassos pour faire quelques runs ensemble avant le dépôt de bilan général. Nous prenons la route vers les eaux thermales de Lamia guidés par nos amis grecs Alain et Leon. Cette bonne dose de détente dans l’eau claire et chaude des thermes naturelles est la bienvenue. Une fois relaxés nous prenons le chemin du retour jusqu'à Galaxidi pour notre dernière nuit sur le bateau. Une nuit d’ailleurs un peu agitée car nos nouveaux copains grecs nous ont prévu un beau programme festif pour notre ultime soirée en Grèce dans les ruelles d’Athènes.     

Ajoutez des photos (2020px)

1 commentaire

.172

inscrit le 22/04/17
1 message
Voulez-vous concrétiser de beaux projets ou devez-vous faire face à des dépenses imprévues ? Plus de soucis à vous faire. Novak Finance, le spécialiste du crédit par excellence, vous simplifie la vie pour la gestion de vos besoins d’argent. Pour plus d'information, contactez-nous au +33 7 56 808 881 ou rendez-vous sur notre site web :
http://novak-finance.com

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire