Les stations des Bauges et de chartreuses en cours de regroupement?


Sondage : pour ou contre?

(1 vote)
Pour le projet
0%
0 vote
contre le projet
100%
1 vote
pour le projet mais avec une liaison téléportée
0%
0 vote
Rien à Siré!
0%
0 vote
alexdeladombes
alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Gourou
inscrit le 06/01/07
1927 messages
Bonjour à tou(te)s!

j'ai lu un article sur le daubé du Samedi 17 Février que les stations de Chartreuses se regroupent au niveau du personnel et du matériel afin de limiter les dépenses et ainsi pouvoir, dans les années à venir, exploiter quand l'enneigement le permettra. Cette gestion permettra ainsi une perméabilité entre les domaines de façon à ce que l'entraide soit plus simple. Si par exemple le Granier a besoin d'une pièce et que Saint Pierre l'a, Saint Pierre pourra le faire et ce même sans l'accord des mairies. Idem pour le personnel.

Dans les Bauges, une autre approche semble peut être prévu.
En effet, il y aurai un regroupement des stations du massif (sauf la Sambuy) souhaitait par un certain nombre d'acteur. La Féclaz/revard sont déjà regroupées et Aillons 1400 (Margériaz)/Aillons le jeune (Aillons 1000) aussi. L'ambition serait de regrouper ces 4 domaines pour ne former qu'une seule et unique entité. Ces liaisons pour Chambéry Métropole (subventionne la Fléclaz) seraient faites par bus (peut être électrique) ainsi on pourrait passer du revard au Margériaz via ces lignes de bus. Pour l'OT de chambéry c'est bus voire un téléporté des Déserts au sommet du Mont Margériaz. Pour la communauté de communes du grand lac, (Aix les Bains) qui subventionne le site du Revard, c'est un projet encore à ficeler mais en l'état des choses, se serait le bus!
Dans ce projet, pour l'hiver, il y a aussi la diminution voire la suppression du site de ski du revard et l'exploitation uniquement d'un TK et un tapis pour les débutants. Pour le ski, seules les sites de la Féclaz et de Aillons 1400 seraient encore en exploitation. Pour Aillons 1400, il y aurait une modernisation des remontées mécaniques et d'autres investissements (probablement la neige de culture) qui mettrait fin à 25ans de non investissement (selon le Daubé;) sur ce site. Concernant La Féclaz, peut d'investissement serait fait puisque ce site est déjà rentable et bien équipé.
Pour le Aillons 1000, l'hiver, ce site servirai de dortoirs avec + de 3000 lits et j'ai vu dans un rapport, que les lits froids serait différemment exploités afin d'attirer des tours opérateurs. Sachant que ces lits sont dans le domaine privée je ne sais pas comment ils vont se débrouiller! Sur ce même rapport, ce site développerait des activités "après ski" afin d'occuper le touriste et surtout de le fidéliser.
L'été, se serait un site privilégié pour occuper le plus grand nombre. Ainsi, il serait développé et conçu pour être le plus attractif possible en période estivale.
Pour le site du Revard, il est un peu dans la même situation que le site de Aillons 1000, il serait plus développé et orienté pour les activités estivales.
Concernant la Féclaz, étant la station la plus attractive du massif, peu de chose serait modifié été comme hiver.
Pour finir, le Margériaz, aurait pour vocation principale d'être un site hivernale.

La faiblesse de ce projet à mon avis, c'est déjà un secteur géographique étendu, le trajet Aillons 1000/La féclaz n'est pas facile et en plus c'est long, ça me paraît coûteux et inutile à mettre en place. Ensuite, le manque d'ambition pour ce projet du coté de la com'com' du grand lac, ceci risque de prendre du temps. Et sur ce fait, la très mauvaise situation économique du site de Aillons 1400. Seule la commune de Aillons le vieux, avec 600 habitants, subventionne cette station. Son coût d'exploitation est si important, qu'une fermeture définitive en fin de saison est envisagée. J'espère repousser grâce à cette belle saison bien enneigée. Pour finir, la proposition du président de l'OT de faire un téléporté, c'est une bonne idée mais à la condition qu'il soit gratuit, ça m'étonnerai que se soit la cas!

La force de ce projet à mon avis, c'est la réduction du nombre de remontées mécaniques et de site de ski. Je ne connais pas le site du Revard mais le site du Aillons 1000 est parfois sur l'herbe et ce en pleine saison. Ceci permettrai de faire dans un premier temps de faire des économies puis de réinvestir. Et pour Finir, effectuer des échanges de pièces ou de personnel entre secteur, paraît être une bonne idée!

Et vous qu'en pensez vous?
alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Gourou
inscrit le 06/01/07
1927 messages
Petit sujet que je viens de trouver pour le Aillons 1000
yone74
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2420 messages
Stations : 4 avis
Pour la Chartreuse, les stations ne se regroupent pas, elles sont déjà regroupées depuis Novembre 2016. D'ailleurs même si le site internet commun met plus en valeur St Pierre, le domaine s'appelle désormais "Station Coeur de Chartreuse" et regoupe (St Pierre, Granier, Désert d'entremont, Les Egaux). Ça à l'air de marché, même si forcement tout est lié à la météo... en gros, pour que les comptes soient équilibrés il faut un CA de 1,4 à 1,6 millions d'euros par an (saison été + saison hiver).
alexdeladombes
alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Gourou
inscrit le 06/01/07
1927 messages
Ok, c'est déjà fait! Oui, j'avais vu que le sappey et le col de porte n'en faisait pas parti. Je pense que la chartreuse à plus de chance de s'en sortir car c'est une bonne idée ce qu'ils ont fait. Pour les bauges, ça m'a l'air d'être un sac de noeud et en plus au bord du précipice pour le Margeriaz. Dommage, c'est certainement la plus légitime niveau ski alpin!
skiskate
skiskate
skiskate
Statut : Confirmé
inscrit le 05/10/08
469 messages
En hiver, si projet il y a uniquement pour ski alpin ça ne vaut vraiment pas la peine.
Pour les Bauges l'attraction principale c'est le ski de fond, le ski nordique de rando, la raquette, les chiens de traineau, le biathlon toute l'année (La Féclaz). Dès qu'il y a transport routier d'un site à l'autre c'est nul. Quand on va au ski c'est pour ne plus avoir à se déplacer qu'en ski.
Par contre pour l'été le regroupement peut être plus intéressant du point de vue économique. Mais il faut mettre l'accent pas uniquement sur le sport intensif mais le sport loisir cool, familial. Le vélo dans les Bauges et la Chartreuse devrait attirer bien plus de monde car les grands cols alpins sont saturés de circulation. Les grands lacs permettent avec leurs massifs des multi-activités pour tous les niveaux.
Il faut diminuer le prix de l'immobilier et des locations pour attirer du monde. Sinon à long terme les locaux n'auront plus de boulot. Un logement acheté, loué régulièrement, apportera plus à ces 2 massifs.