[reportage] Saint Nizier: la belle époque

Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
Reportage [photos]

Saint Nizier du Moucherotte à la grande époque



Depuis toujours, je me suis demandé, intéressé à l’histoire et au devenir des « stations villages » du Vercors… Saint Nizier notamment.
Souvent cité dans le sujet « station fermées, abandonnées », j’ai alors pris la décision de crapahuter sur les pentes de cette commune, se situant à l’entrée du plateau du Vercors, en réel belvédère sur la cuvette grenobloise.



Saint Nizier



Situé à une altitude moyenne de 1150m, le village de Saint Nizier est passé depuis les années 50, du statut de destination touristique privilégiée, lieu de rendez vous de la Jet Set, à celui de village entaché de friches, à une commune accès aujourd’hui vers les résidences principales, plutôt que le tourisme.

Des années 50 aux années 70, le village était l’uns des lieux privilégiés des grenoblois pour trouver leur bonheur, le grand air du Dimanche, mais aussi un haut lieu de la Jet Set de l’époque.
Les équipements alors présents sur la commune, donnant accès à un panorama somptueux, étaient l’une des causes de la grande popularité du village.
Il y eut jusqu’à la fin des années 40 le tramway, nommé GVL (Grenoble - Villard de Lans), qui permettait un accès direct depuis la capitale des Alpes. Celui-ci fut démonté à la fin des années 50.



Mais ce qui attirait le plus de monde était sans doute le magnifique promontoire qu’est le Moucherotte, dominant l’agglomération de ses 1901m. A la fin des années 50, Mr Zuchetta, décide alors de réaliser son rêve, celui de construire un hôtel au sommet du Moucherotte, qui serait desservi par un « téléférique »… avec un « f » comme « féerique »…(cette citation n’est pas de moi, mais emprunté à l’OT de Saint Nizier).
Le 3 Mars 1956 est inauguré la remontée mécanique, et l’hôtel « l’Ermitage » ouvrira ses portes en 1959.



La splendeur de ce lieu fera de lui un détour incontournable pour des milliers de personnes passant par Grenoble, qu’elles soient célèbres où inconnues….
Ajoutons à cela la construction du tremplin de 90m pour les JO de 1968 à Grenoble, désigné comme l’un des plus beaux du monde, aux pieds des 3 Pucelles, donnant l’impression aux sauteurs de voler sur Grenoble.
A cette période, tout va pour le mieux, et la commune de St Nizier ne se doute pas alors du destin plus difficile qui lui tend les bras.

Le début des années 70 marquera l’arrivée des premières grosses difficultés sur la commune.
Pour plusieurs raisons, l’hôtel fermera ses portes en 1974. Des déficits accumulés au cours des saisons, des « habitués » se sentant invités et oubliant de payer, une véritable dépendance à la remontée mécanique peu fiable (fermeture dès que le vent dépasse les 60 Km/h), une piste de ski mal adaptée… auront raison de la bonne volonté de Mr Zuchetta.
Le « téléférique » fermera lui aussi dans la foulée…
Dans les années 80, c’est le tremplin qui va poser problème à la commune. De nombreuses et coûteuses mises aux normes doivent avoir lieu, et le tremplin accueillera sa dernière compétition en 1990.
Durant ces 2 décennies, c’est au tour du réchauffement climatique, et aux années sans neige de porter préjudice à la commune. Le domaine skiable est alors réduit, et se restreint à 2 pistes vertes au cœur du village, desservis par 2 téléskis.
Ceci est accompagné de la disparition de la piste de luge d’été au début des années 90…
S’en est alors terminé des glorieuses années de la commune, et il ne reste à cet instant plus que de beaux souvenirs, et des friches entachant le paysage local (gares et ligne du « téléférique », hôtel, réservoir d’eau, tremplin…).

A la fin des années 90 commencera le grand nettoyage de St Nizier.
Les restes de la télécabine seront rasés, ainsi que l’hôtel et ses alentours.
La piste de luge d’été elle, ayant disparu quelques années après sa fermeture.
Aujourd’hui, la commune profite de l’essor de l’immobilier et de l’économie de l’agglomération grenobloise pour se relancer, et passer du tourisme à un statut plus classique de commune abritant des résidences principales (pour preuve, la population à doublé en 10).
Il reste cependant encore des vestiges de ce passé, que j’ai tenté d’éclaircir en me promenant au travers des champs et bois de St Nizier.


L’hôtel « l’Ermitage »



Longtemps sa silhouette rectangulaire s’est détachée de la cime du Vercors.
Perché là haut, il marquera à jamais de très nombreux grenoblois, certains meurtris, d’autres soulagés de le voir disparaître au mois d’Avril 2001.
Chargé d’histoire et de rêves, il a été le fruit de la « folie » d’un seul homme : Mr Zuchetta.
C’est en 1959 que les portes du luxueux bâtiment s’ouvrent.
Doté de 25 chambres, dont 2 suites, il a accueillis durant près de 15 ans de nombreuses célébrités dont Luis Mariano, Dalida, Brigitte Bardot… cette dernière tenant même le rôle principal dans un film tourné là haut : « La bride sur le cou » en 1961.
Doté d’une vue imprenable sur Grenoble, Belledonne, les Ecrins…le Mont Blanc, il va devenir le sommet des grenoblois en quête d’air pur, rendu facile d’accès par le transport pratique et très aérien qu’est la télécabine…



A sa fermeture, il sera vandalisé et pillé… l’agonie de ce bâtiment durera 3O ans.




Aujourd’hui, il ne reste presque plus de trace de tout ceci, seulement quelques gravas, recouvert petit à petit par une nature qui reprend doucement le dessus.

Le tremplin



Loin de ses années fastes, et de la dernière épreuve des JO, devant plus de 60 000 spectateurs, il est aujourd’hui le gros point d’interrogation planant sur la commune.
Définitivement rayé de la carte au niveau du saut à ski, à cause de son état de santé déplorable, il est le centre de nombreuses idées visant à le mettre en valeur.



La plus crédible, et dont la mise en place fut esquissée, était celle de créer un centre de VTT, dans l’enceinte de celui-ci.
Un open de très haut niveau s’y est déroulé 2 ans durant, en 2001 et 2002, organisé par le Palais des Sports de Grenoble, en partenariat avec Nicolas Vouilloz (10 fois champion du monde de descente VTT), et attirant à chaque reprise près de 30 000 personnes sur 2 jours.
Mais ceci tomba à l’eau, le directeur du Palais des Sports succombant aux plaintes régulières d’un riverain, et aux exigences sur la sécurité demandée.


Le domaine skiable


Il fut le centre de ma petite recherche.
Actuellement composé de 2 téléskis desservants deux pistes vertes, il était à son « apogée » un ensemble de 4 téléskis et une télécabine (le « téléférique »;).
Nous nous pencherons dans un premier temps sur une présentation d’ensemble de ce domaine, puis remontée par remontée.

L’ensemble du domaine



Il se décompose en 2 parties, distantes d’environ 300m.
Il y a d’abord les téléskis encore présents, au beau milieu du village, qui desservent encore aujourd’hui 2 pistes pour débutants.
Ce sont les actuels téléskis à perches débrayables Hote 1 et 2, d’une longueur d’environ 260m pour 40m de dénivelé, et datant respectivement de 1962 et 1968.




Pour ce qui est de l’autre partie de domaine, celle qui fut jadis la plus intéressante, elle était composées de 2 TKs, et d’une télécabine.

Le TK de « la Roche »

Altitude de départ : 1230m
Altitude d’arrivée : 1350m
Dénivelé : 120m
Longueur : 290m
Nombre de pylônes : 3


Nous l’appellerons ainsi, étant donné que son arrivée se situe proche du lieu dit « la roche ».
Datant sûrement du début des années 60, ce TK semble avoir fonctionné jusqu’à la fin des années 70 (dixit mon père …).
Sa gare de départ se situe sensiblement à la même altitude que l’arrivée des TKs Hote 1 et 2, mais environ 400m plus au Sud. Il est séparé de ces 2 derniers par une route goudronnée. Il était donc impossible de le rallier « ski aux pieds ».







Les pistes :

Il desservait principalement 2 pistes, une de chaque coté au sommet de celui-ci.

En haut à gauche, une piste de 400m à peu près, sûrement bleue, passant dans la forêt, au pied de barres rocheuses de 20m de haut, aujourd’hui centre d’escalade. Cette piste passait ensuite juste au-dessus du tremplin olympique, pour ensuite sortir du bois et retrouver le champ final sur 200m.






En haut à droite, la piste descend dans un premier temps sur une cinquantaine de mètre pour ensuite se séparer en 2.
Soit on continue ce chemin qui s’élargie au fur et à mesure, pour ensuite rejoindre le champs par un arc de cercle de 200m.
Soit on prend à gauche le « mur » de 100m, rejoint par l’arc de cercle contournant.
La piste se termine alors par le champ sur 150m.
Nous avons donc ici 2 variantes : une de 400m, et une de 300m.





A partir du champ, il est possible de rejoindre la télécabine ainsi que la piste à gauche du TK de « la luge d’été ».



Le TK de « la luge d’été »

Altitude de départ : 1160m
Altitude d’arrivée : 1250m
Dénivelé : 90m
Longueur : 300m
Nombre de pylônes : 4


C’est dans ce pré, plus au Sud du TK de « la Roche », de l’autre côté de la ligne de crête, que se trouve cette remontée. C’est aussi sur cette pente qu’il y avait la piste de luge d’été, d’où le nom que nous donnerons à ce téléski.
Datant des années 60, il a lui aussi stoppé de fonctionner à la fin des années 70… (toujours dixit mon père).
Sa gare de départ est proche de la route qui va à Lans en Vercors.
Son altitude d’arrivée permet au skieur de rejoindre le TK de « la Roche » sans déchausser, par un chemin de liaison.








Les pistes :

Il dessert 2 pistes bleues, une de chaque côté.
Elles longent chacune le TK, et font donc 300m à peu près.
La piste en haut à gauche fait suite au champ du TK de « la Roche ».



Le « téléférique » du Moucherotte

Altitude de départ : 1190m
Altitude d’arrivée : 1890m
Dénivelé : 700m
Longueur : 2500m
Nombre de pylônes : 20
Nombre de cabines : 28
Personnes par cabine : 4
Vitesse d’exploitation : 3,2 m/sec
Temps de montée : 13 minutes





Voilà sans conteste la remontée la plus intéressante du domaine, qui ferait encore fureur aujourd’hui.
Ce TC est l’uns des tout premier construit par POMA, inauguré le 3 Mars 1956. Les cabines étaient en aluminium.
Ce TC était l’unique voie d’accès commode au sommet du Moucherotte. Il permettait de fournir l’hôtel, et de faire monter un maximum de clients potentiels pour celui-ci.






Mais, sa technologie encore assez peu avancée ne lui permettait pas un fonctionnement lors des jours de « mauvais temps », c'est-à-dire dès que le vent soufflait à plus de 60 Km/h.
On pourra noter un accident en 1972, lorsqu’une cabine, au départ de la gare amont, oublia de s’attacher au câble, ne faisant heureusement que des blessés légers.




Il arrêtera de fonctionner en 1977 et sera démonté en 2002





( http://perso.wanadoo.fr/fabien.natalie/mine/tele-st-nizier/index.html ).

La piste :

Il y avait une seule et unique piste qui descendait depuis le sommet du Moucherotte.
Elle est en fait le chemin qui est le plus couramment emprunté pour atteindre la cime depuis St Nizier, correspondant en partie au GR91.
D’une longueur d’un peu plus de 3 Km, elle était d’une réelle difficulté, loin des boulevards d’aujourd’hui. Il n’y avait pas à cette époque de terrassement, de damage… ce qui rendait la qualité de son enneigement assez aléatoire.
Les premiers aménagements pour la rendre plus praticable ont eut lieu juste avant les JO de Grenoble, profitant alors de la présence du matériel en présence, affrété pour la construction du tremplin.




Divers

Il y a eut un projet qui a failli voir le jour pour les JO au sommet du Moucherotte.
Voulant redonner de l’élan à son sommet fétiche, peut être pris par la folie des grandeurs, Mr Zuchetta décide d’achever son projet.
Celui-ci comportait :
- une dizaine de chalets autour de son hôtel.
- une patinoire.
- une piscine.
- une chapelle.

Cette dernière aurait du être ornée d’un toi métallique, très vertical, et pointant sur plusieurs mètres vers le ciel. Mr Zuchetta voulait en effet faire du Moucherotte, en plus d’être un belvédère fantastique, un lieu de pèlerinage.
La première pierre de celle-ci fut posée symboliquement… elle fut aussi la dernière.
L’ensemble du projet s’est vu être arrêté nette par la SAFER, qui posa son veto suite à la consultation de la situation financière du patron.


Voila pour ce qui est de ce reportage sur St Nizier.
Vous pouvez allez faire un tour dans l’OT de St Nizier, où ils exposent de nombreuses photos commentées sur les sujets abordés précédemment…
Les photos sont en grande partie de moi. Celle d’époque ont été prise à l’OT de St Nizier, ou sont l’œuvre des Editions Cellard.
En espérant que ça vous a plu, à défaut de vous avoir combler…
Si vous avez des infos supplémentaires, des corrections éventuelles, alors n’hésitez pas…
psy4k
psy4k
psy4k

inscrit le 13/03/05
12 messages
sympatique ce petit reportage
Astor
Astor
Astor

inscrit le 27/11/04
187 messages
chapo
très interessant!

je trouve ca tjrs sympa de redécouvrir ces petits lieus de paradis si tranquil qui était pourtant si actif à une époque!

Tu as fait ce reportage dans un but purement de loisir ou alors est ce un travail?
greulaux
greulaux
greulaux

inscrit le 09/02/04
5669 messages
Ton reportage est Génial !!! :-) Bravo ...

et c'est aussi bien triste ... :-(
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
ce reportage est le fruit de ma curiosité, juste pour le plaisir...je suis comtent que ca vous plaise...c'est aussi ça skipass!

sinon, je suis désolé pour la photo en double pour le tk de la roche, je voulais mettre l'arrivée flottante prise dans les branche...tampis.
nanga_parbat
nanga_parbat
nanga_parbat

inscrit le 21/08/03
2306 messages
1 Matos testé
T'es un malade toi !!!
Chapeau, c'est génial !
Cedski
Cedski
Cedski

inscrit le 10/11/01
10K messages
C'est excellent !!!!! un conseil : met ça dans un carnet !
powpow9
powpow9
powpow9

inscrit le 12/02/05
4315 messages
psy4k (le 01 juin 2005 14h54) disait:

sympatique ce petit reportage

pas si petit que ça... ;-)

mais effectivement très sympathique!!!

continue d'assouvir ta curiosité! :-)
Scandalz35
Scandalz35
Scandalz35

inscrit le 05/04/02
1076 messages
CLAP CLAP !

C'est clair faut le mettre dans un carnet, faut pas que ça se perd...Quelle investigation ! ;)
beefeater
beefeater
beefeater

inscrit le 30/01/04
242 messages
excellentissime, dès que je remontes dans le Vercors on y passera pour voir tout ça.
labedina
labedina
labedina

inscrit le 19/09/04
223 messages
Le plus long et le meilleur reportage depuis.... en tout cas depuis que je suis sur skipass
tribowax
tribowax
tribowax

inscrit le 15/04/05
1177 messages
bravo. il faut féliciter les reportages comme celui là car c'est un travail de mémoire et je pense que ceci est important
scream
scream
scream

inscrit le 04/04/00
12K messages
7 Matos testé
beau boulot !!

quand je monte a lans je me demande souvent a quoi peut bien servir le Tk au bord de la route ... ben ca y est j'ai la reponse .. merci encore !!
loicd64
loicd64
loicd64

inscrit le 30/01/04
1254 messages
superbe et emouvant!!!
J'adore les reportages sur des anciennes stations ou sur des remontées laissées a l'anbandon!!!
Bravo!!
ventoux84
ventoux84
ventoux84

inscrit le 18/11/03
1044 messages
Superbe ! :)
Naivement cet hiver je m'étais presente aux caisses des deux téléskis du village que je n'avais jamais vu tourné pour demander un plan des pistes (On ne rigole pas ;)). L'agent m'avait gentiment répondu "le plan des pistes est devant vous" ! ...
Pour en revenir au tremplin peut être certains se souviennent également du saut en tremplin d'Alain Prieur ...
http://www.moto-monde.com/moto-sports-et-defis/sauts-moto.php

Parenthèse estivale : allez faire un tour pour ceux qui ne connaissent pas aux vallons des forges ! C'est un endroit magnifique et la vue est epoustouflante ! Avec un peu de chance on y croise également des chamois ... :)
M.
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
je suis tres touché par vos commentaires...
je vais essayer de faire un carnet dans les prochains jours, avec quelques petites modifs...et oui, on m a déja filé des news....
merci à tous. :-)
olivier87
olivier87
olivier87

inscrit le 01/11/04
65 messages
Oui chapeau pour ce reportage très complet et tout autant interressant ça a dû demander pas mal de boulot donc bravo
le roy
le roy
le roy

inscrit le 29/03/00
730 messages
1 Avis services en station
On ne peut que te féliciter !!!
clash
clash
clash

inscrit le 22/10/01
4071 messages
Un autre, un autre !
Solo 05
Solo 05
Solo 05

inscrit le 05/01/04
206 messages
Yes, félicitation pour ce travail pédagogique.
Polo13
Polo13
Polo13

inscrit le 24/01/04
510 messages
C'est génial, tu me donnes envie d'y aller faire un petit tour cet été ! :-)
grand massif
grand massif
grand massif

inscrit le 02/12/02
1662 messages
1 Avis services en station
Félicitations, c'est complet et interessant.
Comme l'a déjà remarqué Cedski, tu reprendre ça dans un carnet.
gincko
gincko
gincko

inscrit le 13/02/04
20 messages
Bravo pour ce reportage !!!

Depuis quelques mois à Grenoble, j'ai pu profiter des coucher de soleil au sommet du moucherotte pour bien finir ma journée de boulot...
Mais j'étais loin de me douter de cette histoire.
Les chamois qui peuplent actuellement les lieux ont retrouvé leur tranquilité...
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Super reportage.

Ca me rappel que j'y ai skié quand je suis arrivé sur Grenoble en...Houla! enfin debut des années 70... boudiou la j'ai l'air d'un vieux con.
maupertuis
maupertuis
maupertuis

inscrit le 27/11/04
1326 messages
Excellent! Un vrai travail d'historien.
Il y a eu un autre reportage de ce style sur skipass il y a quelques semaines, sur une petite station défunte du Pilat je crois. On apprécie.

Ca me rappelle un autre reportage que j'avais bu à la télé sur un vieux qui montait tous les jours en jogging jusqu'à cet hôtel...
Buberto
Buberto
Buberto

inscrit le 29/01/03
8032 messages
Le TK "de la luge" fonctionnait au milieu des années 80, géré par un particulier.
C'était le rassemblement des premiers snowboards fait maison, sans carres, puisqu'il n'était pas évident de trouver un TK qui nous autorisait la montée.
Belle ambiance à l'époque sur cette petite prairie.

Excellent reportage, plein de nostalgie !!!
Undertacleur
Undertacleur
Undertacleur

inscrit le 11/03/05
478 messages
Alors la Bennet, un GRAND BRAVO!
Reportage tres complet, émouvant au possible !
Ca fait énormément plaisir d'avoir lu tout ca!

Merciiiiiii
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
Merci encore pour vos nombreuses félicitations....

Je vais faire un carnet, il sera en ligne d'ici demain soir je pense, avec encore plus de photo.
Ceux qui ont des infos, vous pouver encore me les faire passer, demain soir, il sera trop tard....

Une fois le carnet terminé, n oubliez pas de voter pour lui... ;-)
NommamY
NommamY
NommamY

inscrit le 07/12/01
858 messages
1 Avis services en station
arf c'est pas bien de piquer le guide de l'office de tourisme local ;)


Champion ....

maintenant les collégiens et lyceens vont te le piquer pour avoir de bonne notes ...
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
Meme si tu dis ça sur un air de plaisanterie, je veux quand meme te dire que je n'ai rien piqué du tout, si ce n'est quelques photos en noire et blanc...
Les autres infos proviennent de ma culture perso, de bouquins, de déductions, de temoignages... je sais que tu disait ca pour me charier, mais je tenais à le dire. ;-)
Pour ce qui est des petits collégiens qui vont me le piquer pour avoir de bonnes notes, et bien tant mieux pour eux si ca marche... :-)
chocard
chocard
chocard

inscrit le 24/04/02
2275 messages
Benett (01 juin 2005 14 h 47) disait:

[Il y eut jusqu’à la fin des années 40 le tramway, nommé GVL (Grenoble - Villard de Lans), qui permettait un accès direct depuis la capitale des Alpes. Celui-ci fut démonté à la fin des années 50.
Pour préciser : le GVL a été mis en service entre Seyssins et Villard en juillet 1920 (en prolongement du tram Grenoble-Seyssins, ouvert en 1911), sur une longueur de 39km depuis Grenoble.

La première coupe sur cette ligne a eu lieu le 1er octobre 1938, avec la suppression de la section St Nizier-Villard. St Nizier est donc devenue le terminus du GVL. En avril 1949, la section Seyssins-St Nizier est supprimée (et la partie Grenoble-Seyssins le sera en nov 1950.
St Nizier a donc connu le tramway de juillet 1920 à avril 1949.
Il reste des vestiges de la gare et de la voie.
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
Merci pour les précisions.
Je me suis planté dans les dates...

Il y eut jusqu’à la fin des années 40 le tramway, nommé GVL (Grenoble - Villard de Lans), qui permettait un accès direct depuis la capitale des Alpes. Celui-ci fut démonté à la fin des années 50.


Je vais essayer de me promener cet aprem sur la voie du tram pour prendre un peu des photos...mais c est pas sur...alors si quelque un en as, ca serait cool pour les mettre dans le carnet.

Chocard: tu permet que je te pique ton texte pour le carnet?
Secret_Spot
Secret_Spot
Secret_Spot

inscrit le 16/09/04
985 messages
Superbe article! Si bien fait qu'on prend plaisir à le relire.

Le côté je dirais "nostalgique" ajoute un bon brin de charme au récit purement informatif.

J'ai l'impression qu'il doit y avoir un bouquin à écrire sur la vie de ce Mr Zuchetta...
Herban'
Herban'
Herban'

inscrit le 16/04/04
288 messages
Salut Benett, encore une des nombreuses remarques pour te féliciter.
Beau travail ( si on peut appeler cela un travail vu que tu a fait cela par plaisir).
Je me dis aussi que par chez moi ya aussi un petit tk qui a lui seul illustre aussi à sa mesure un page de l'histoire des sports d'hiver et des enjeux pour les territoires de montagnes.

Ce qui est frappant par exemple c'est le retournement de situation. Haut lieux de la Jet set hier sous les feux de la rampe avec les JO, et aujourd'hui retourné avec dame nature...
St-Nizier est aussi un exemple des relations qu'entretiènnent suivant les époques les Grenoblois avec leurs montagnes voisines...

En tout cas, très beau documentaire ;-), on en redemande !
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Faudrait que j'aille fouiner dans mes archives, ma cave en realité ;) .

Il y a de ca longtemps on a "bivouaqué" avec des potes sur la terrasse de l'hotel et j'avais recuperé plein de vieux trucs qui trainaient à l'interieur.

Menue, programme ect...
Cedski
Cedski
Cedski

inscrit le 10/11/01
10K messages
houlàlà ! ça va valoir très cher ça SD !!!! ;) :)
Samy93
Samy93
Samy93

inscrit le 16/02/05
1147 messages
1 Matos testé
Super ce reportage.
Magnifique.

Et en fait il existe toujours m.Zuchetta?
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Ouais! surtout que tu n'as pas vu ma cave, ca va etre l'expé ;)
Djendal
Djendal
Djendal

inscrit le 17/03/05
200 messages
Joli reportage voila quelqun qui ne fait pas les choses a moitier:
prenez exemple;);););););)
chocard
chocard
chocard

inscrit le 24/04/02
2275 messages
Benett (02 juin 2005 12 h 09) disait:

Je vais essayer de me promener cet aprem sur la voie du tram pour prendre un peu des photos...mais c est pas sur...alors si quelque un en as, ca serait cool pour les mettre dans le carnet.

Chocard: tu permet que je te pique ton texte pour le carnet?

Tu peux me piquer mon texte, pas de problèmes! Pour des références, on peut citer. le site www.standard216.com
J'ai aussi quelques photos de vestiges de la plateforme du GVL, mais du côté de Pariset, et non pas vers Saint Nizier (les photos ne sont pas de moi, mais ca peut s'arranger si tu les veux).
http://snotag.free.fr/histoire_reseau/vestiges/vestige_tramGVL.html
A Saint Nizier, il reste la gare, de ça, j'en ai une photo.
lyonnais
lyonnais
lyonnais

inscrit le 03/04/04
152 messages
Bravo, superbe reportage!

Je suis passé par St Nizier en revenant de Villard de Lans au printemps de l'année dernière.
Je trouve vraiment dommage que le tremplin soit laisser a l'abandon comme ça ( a l'interieur,tout le bois est pourri, les murs sont tagués et menace de s'effondrer par endroit), il est sans doute moins interressant d'un point de vue technique (c'est un K90 si mes souvenir sont bons, mais je ne mis connais pas du tout en saut a ski...), il bénéficie pourtant d'un panorama exeptionel avec vue sur l'agglomération Grenobloise (quand la poution n'est pas trop importante :-) )

Voici quelques photos:


le site dans son ensemble


le tremplin


l'escalier d'accès (vous pouver juger l'état des rembardes...)


la rampe de lancement, objectif: Grenoble...


en face: la chaine de Belledonne((?) je ne suis pas de Grenoble, excuser moi si je me trompe...), a gauche: le Moucherotte


l'aire d'arrivée


Grenoble a travers le brouillard
Nicolas, Flumeran fidèle
Nicolas, Flumeran fidèle
Nicolas, Flumeran fidèle

inscrit le 29/07/04
728 messages
Bravo pour le reportage.....et la recherche historique!
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
lyonais ca ce voit que tu n'es pas de Grenoble.
Sur la derniere photo ce n'est pas du brouillard c'est de la polution. :(
lyonnais
lyonnais
lyonnais

inscrit le 03/04/04
152 messages
Straight-Down (02 juin 2005 18 h 13) disait:

lyonais ca ce voit que tu n'es pas de Grenoble.
Sur la derniere photo ce n'est pas du brouillard c'est de la polution. :(


je suis peut etre pas de Grenoble mais je me doute bien qu'il s'agit de pollution, c'était une façon de parler; et ça saute vraiment aux yeux vue d'en haut, on se trouve face a un gros nuage gris-jaune malgré le ciel d'un bleu azur.
greulaux
greulaux
greulaux

inscrit le 09/02/04
5669 messages
Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous ... je doute qu'il ne s'agisse que de pollution ! Grenoble se trouve dans une vallée encaissée, ok, mais il n'y a pas que la pollution qui a du mal à s'en dégager ... la brume aussi !
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Montes un jour au pas de la clé par beau temps et tu verras que la vallée de tullins qui est aussi encaissée et claire alors que sur Grenoble c'est la crasse qui predomine.
lyonnais
lyonnais
lyonnais

inscrit le 03/04/04
152 messages
Je t'assure que si ça ne se voit pas bien sur les photos, il s'agit belle et bien de pollution, la brume était vraiment jaunâtre.
greulaux
greulaux
greulaux

inscrit le 09/02/04
5669 messages
jaune comme la brume ?? ;-)

bon ok ... mais on ne peut pas tout avoir non plus ;-)
Benett
Benett
Benett

inscrit le 15/01/04
1030 messages
-> Lyonnais

Je peux mettre quelques unes de tes photos dans le carnet...
je sens que ce carnet va etre le résultat d'une coopération skipasseuse sans précédent... ;-)
kodak38
kodak38
kodak38

inscrit le 06/01/04
146 messages
Bravo pour le reportage, vraiment excellent!