accueil du blog

le blog des chefs de skipass.com

Advertiser Vs consumer - 4 commentaires

Advertising dollars - 12 commentaires

pour qui s'intresse l'conomie des media (we do forcment), voici un rapport choc de Magazine Publishers of America sur les revenus de la presse magazine US au premier trimestre 2009, compars au premier trimestre 2008.



Dj que a n'allait pas top, la paralysie induite par la crise chez de nombreux annonceurs, dont les extra-sportifs aux poches jadis profondes (ne citons que l'industrie auto, trs prsente outre atlantique dans les action sports), acclre le mouvement : le chiffre d'affaire Pub est en baisse de 20% en moyenne tous titres confondus, -30 -40% sur le ski (ouch). Du cot du snow, c'est moins pire (-10%)
Le nombre de pages de pubs vendues dans les mags de ski reste stable pour sa part (traduction = autant de pubs, mais elles sont vendues beaucoup moins cher qu'avant).

Au del de cette crise de la pub qui n'est pas une grande nouvelle, ce que je trouve le plus marquant la lecture de ces chiffres, c'est que les mags de ski US, avec de tels chiffres d'affaire pub (des dizaines de millions de $ annuels pour les plus gros titres), n'aient pas t foutus de ngocier le virage digital l'poque o les caisses devaient littralement dborder, en investissant ne serait-ce qu'un ou 2 millions. En fait ce n'est pas si tonnant : pourquoi remettre en question son modle ou chercher la complter lorsque tout marche (encore) tout seul?
Considrant la taille du march US, lecteurs et annonceurs, on serait en effet en droit de penser qu'il existerait un site qui ferait 10 fois la taille de skipass (tout comme le march de la presse ski fait 10, 20x la taille de celui de la France). Ce serait juste logique. Ben non, il n'y a pas de vrai gros acteur Web ski aux US, ni issu de la presse, ni pure player. (et non, on n'a pas prvu de s'y attaquer ;) )

Pas de nouvel an au ski cette anne... - 4 commentaires

... si vous n'aviez pas rserv bien l'avance.

Les chutes de neige gnralises depuis 2 mois et leur prsence elle aussi gnralise dans les mdia ont provoqu cette anne une vritable rue vers les stations de ski pour la semaine du Nouvel An. Au point qu'on a d'abord cru un bug quand la semaine dernire on a constat que l'espace voyage de skipass.com, propuls par SkiHorizon qui dispose de l'offre la plus importante en Europe, ne proposait plus en tout et pour tout que 6 appartements ou chambres d'htel dans toutes les Alpes (on parle de plus de 150 stations).
Alors que traditionnellement, ce sont 25% du remplissage du Nouvel An qui s'effectuent en last minute les 2 dernires semaines, cette anne ce sera zero. Il n'y a plus rien, mais alors plus rien.

Du coup, les ventes tirent un peu la gueule cette semaine aprs un automne euphorique ( notre niveau, +60% de ventes de sjours par rapport la saison dernire). Forcment, quand il n'y a plus rien vendre, on ne vend pas :) (c'tait l'insight business du jour)

C'est en tout cas une excellente nouvelle pour le tourisme montagnard, esprons que toute cette neige aura un effet similaire sur le matos, pour que tout le monde soit content.

De l'avenir du portage dans la presse - 28 commentaires

Nicolas Sarkozy, cette semaine sur RTL, propos du "considrable problme" (1) que reprsente Internet pour la presse traditionnelle quotidienne.

Lire la suite

Journe noire - 19 commentaires

ben u, la terrible nouvelle est tombe : skipass.com, avec ses 35274 membres, n'est plus la plus grande communaut de skieurs en Europe.

On les avait pas vu venir, nous avons t dtrn par Skiinfo et ses 500 membres : ils ont mme fait une belle cra pour l'annoncer :)

Plus srieusement les mecs, vous nous connaissez plus que bien donc ne nous faites pas le coup "on savait pas, on croyait vraiment qu'on tait les premiers hein". D'ailleurs, si on se fie uniquement aux nombres d'abonns annoncs ce sont les nordiques de freeride.se qui sont en tte avec 60 000 membres revendiqus vs 35000 pour nous. On est bien devant en termes de trafic ceci dit ( grosso modo le double de visiteurs uniques, leurs chiffres tant publis aussi).

Donc pour tre honnte, nous sommes la plus grosse communaut francophone de skieurs (la seconde en Europe donc d'aprs les chiffres ci-dessus) mais le plus gros site de ski en Europe (je publie bien videmment un billet si on m'apporte la preuve du contraire, sachant que 1 site = 1 nom de domaine, pas la somme des audiences de multiples sites)

Avoir des arguments pour promouvoir ses services, c'est indispensable. Ne pas les inventer, c'est mieux.

Overdose - 11 commentaires

Quelqu'un a-t-il prononc le terme publicit intrusive?

Il n'est pas dans nos habitudes de commenter de faon aussi directe les actions de nos concurrents et annonceurs potentiels. Dans le cas prsent, il ne s'agit pas d'une critique adresse Agoride, mais plutt de l'expression d'un regret face certaines campagnes qui sont tellement payes au lance pierre, dans le cas prsent au CPC* (cot par clic), que le seul moyen de rentabiliser l'opration est de saturer les pages, en allant jusqu' rendre illisible son contenu. M'tonnerait pas qu'au final ce soit mme contre-productif, y compris pour l'annonceur qui se retrouve agresseur.

Ce qui est gnial avec la pub au CPC, c'est que le support n'est pay que si un visiteur clique sur une pub. S'il ne clique pas, c'est ZERO. Et quand on voit cette copie d'cran, on se dit qu'il faut tre sacrment gonfl pour considrer que cette saturation de l'espace vaut zero, n'existe pas, n'apporte pas de visibilit la marque tant qu'elle n'est pas accompagne d'une transformation. La pub est ncessaire pour faire vivre les supports et proposer de nouveaux services, bien cible et crative elle est mme utile. Hors, avec le CPC, la pub devient juste une nuisance puisqu'il n'y a aucun bnfice, mme indirect pour le lecteur qui voit son espace envahi.

D'ailleurs, cette campagne, on l'avait refuse, prcisment pour ces raisons, parce qu'on refuse de tirer le march vers le bas, aussi bien conomiquement que qualitativement. On ne rase pas gratis.

* bas sur le fait qu'on nous avait aussi propos cette campagne au CPC... Peut tre Agoride a-t-il bnfici d'un autre dispositif, auquel cas cela signifierait qu'ils sont meilleurs ngociateurs ;) mais n'enlverait rien mon propos gnral sur les abus de ces formats, qu'on nous propose rgulirement, et qu'on refuse tout aussi rgulirement. Bref, ne pas focaliser sur l'exemple cit :)

De l'importance des stats certifies - 4 commentaires

Tout comme il ne viendrait pas l'ide un titre de presse de taire sa circulation (et un annonceur d'acheter une page de pub dans un magazine sans avoir de donnes certifies sur cette diffusion) il est indispensable pour tout site Web "pro" de pouvoir communiquer sur son audience de faon prcise, et videmment certifie. Car sans certification, l'esbrouffe prend le dessus. Sur le Web comme dans tout media, une analyse indpendante de l'audience est indispensable, et nous n'aurons de cesse d'vangliser nos partenaires sur ce point crucial. Les quelques milliers d'euros annuels que cela reprsente sont le prix payer pour tre crdible. Et en tant que leader on se sent la responsabilit de montrer l'exemple ;)

Dans cette logique de transparence et de professionnalisme, skipass.com est doublement audit par Mdiametrie E-Stat et Weboscope, 2 solutions certifies OJD, qui garantissent les chiffres sur lesquels nous communiquons largement.


VU : visiteurs uniques, pour simplifier le nombre de personnes diffrentes ayant visit skipass.com pendant une priode d'un mois.

Appel au crime - 1 un commentaire

hallucinant appel au crime trouv sur la newsletter du jour de Zlio ses membres (dans la centaine de milliers je crois). Pour info, Zlio est une boite a priori srieuse et bien au fait des choses du Web qui propose aux internautes de crer leur petite boutique via son systme et d'tre commissionns sur les ventes (+ d'infos).
Et quand les sous pour les deux parties dpendent du trafic des dites boutiques, on sent venir le problme de la part de quelques membres trop zls, le monde est ainsi fait, mais on ne s'attend pas voir Zlio donner ce genre de conseils pour le moins borderline...

Donc vrifions que c'est bien assimil : vous postez des liens sur TOUS les forums et blogs que vous trouverez (oui oui tous), mais attention quand mme ne pas spammer hein, parce que le spam c'est mal.

Ce qui est cocasse c'est que cet avertissement dj trs second degr s'accompagne d'un lien vers l'article Spam de Wikipedia, sur lequel on lit propos des diffrentes cibles du spam:
sur les blogs
Afin d'augmenter artificiellement le nombre de liens pointant vers leurs sites, certains crent des blogs, ou mettent des messages de commentaires dans des blogs prexistants, uniquement pour ajouter des liens vers un ou plusieurs sites web promouvoir.
Ca ressemble quand mme vachement non? ;)

Les temps changent - 3 commentaires

Je me questionnais l'automne dernier sur l'avenir du business des DVD's de glisse face l'mergence de la VOD, des plateformes de partages, des videos de marques etc etc sans mme voquer la question du tlchargement illgal. Surtout aux tarifs auxquels ils taient jusqu'alors proposs.

Les choses bougent, et on se doute que ce n'est pas que par pure gnrosit : Xtreme Video, qui dtient peu de choses prs le monopole de la distribution de tout ce qui est DVD de ski, snowboard, skate, surf et tuning en Europe a annonc il y a quelques semaines que tous les prix publics des galettes passaient de 37 euros , selon les titres, entre 20 et 30 euros (25 en moyenne vue de nez). Entre 30 et 35% de rduc, comme a, c'est magique non?

On vous en fera bien entendu profiter la rentre sur les nouveauts, la quasi totalit des titres de la saison passe tant de toute faon solde sur la boutique...

Retour vers le futur - 17 commentaires

Cette news date-t-elle vraiment d'hier ou un bug l'a-t-il re-importe des annes 2000?

ps : le montagnard tant susceptible, je suis dans l'obligation de prciser que ce billet amus ne vise pas la station de Bride des Bains, mais s'tonne plutt qu'un projet l'apparence classique (ce qui n'enlve rien sa valeur) bnficie d'une news sur le trs lu Journal du Net, qui s'adresse aux professionnels de l'internet.
Le combo rsa hbergement/forfaits/etc et le tout en plusieurs langues est en effet quelque chose d'on ne peut plus banalis (car indispensable) dans le tourisme montagne (pour preuve on le fait depuis 6 ans en partenariat avec SkiHorizon, pionnier sur le domaine).

Ceci tant dit, un tel projet n'tant rien sans trafic, j'invite ses initiateurs contacter Nicolas :)

Trixie Teen - 3 commentaires

Du caractre parfois embarrassant du choix d'un nom de ski l're de Google...

Ce matin, en faisant un petit check de routine sur l'encore-en-travaux Guide du Matos 2008, je m'tonne qu'un ski junior de chez Rossignol figure parmi les skis les plus consults : le Trixie Teen

2 secondes plus tard, sur Google, je comprend mieux (jeune, ne clique pas sur le lien prcdent), Trixie Teen tant galement, sans grande surprise, une requte trs lie la fesse, sur laquelle la fiche du ski apparait quand mme en 6me position sur 700 000 rsultats (tout le reste tant du porno).

Bon, dis comme a a parait anecdotique c'est sr... Mais quand on y pense 2 secondes c'est un peu plus gnant si l'on considre le public cible de ce ski (disponible en tailles allant de 105 125). Certes, pas besoin de a pour tomber sur du cul sur le Web, mais quand on tape le nom du ski qu'on veut demander au Papa Nol pour le montrer Mamie, c'est pas top.

Business en vrac - 4 commentaires

2.0 - Newschoolers, l'alter-ego 100% freestyle de skipass.com en Amrique du Nord, vient d'tre rachet pour un montant non communiqu par Wasserman / Sportnet, socit d'dition/production/distribution/marketing de contenus sportifs... Flicitations Chris que j'ai rencontr 2, 3 fois et au reste de l'quipe, qui restent en place. le communiqu

1.0 - C'est un changement de stratgie notable : les ditions Nivales (Skieur, Snowsurf, Big Bike, Htel et Lodge...) se lancent dans le gratuit, avec comme tte de pont le VTT (o ce format est indit, ce qui offre un certain confort), raison de 4 numros de Big Bike News par saison.

Reste savoir si l'exprience sera transpose au ski et snowboard, domaine pour l'instant chasse garde des ditions Freepresse (SkiTime, SnowTime, Fluid...). Perso, je rpondrais Oui : le format gratuit a fait ses preuves et capte aujourd'hui une part significative du lectorat (et des budgets Pub ben ui). Sur un march "papier" pas franchement extensible et dans un contexte pas forcment trs facile, c'est un rservoir d'audience (et donc de Pub ben ui) qu'il sera dur d'ignorer.
Surtout si l'on ajoute que Freepresse lance de son cot un nouveau format, plus qualitatif, plus "magazine" de ses gratuits. Du sport en perspective...
En revanche, on n'a pas trop de nouvelles de Glnat (Ski Magazine).

Ca commence - 8 commentaires

Les Echos lancent leur version mobile sur lecteur e-paper.
J’avais eu l’occasion de tripoter rapidement le modle Sony (destin aux livres mais la techno est priori similaire) Tokyo cet hiver : le confort de lecture est dj au rendez-vous (absence de scintillement, feeling visuel proche du papier) , c’est pas mal on sent qu’on n’est pas loin... Le modle choisi par les Echos semble d’ailleurs plus performant, faudra que je trouve le moyen de tester (encore un peu cher pour l’instant).

Bon, si on peut imaginer lire ds demain les Echos, le Monde ou le Daub sur un tel terminal, il va falloir attendre encore un peu pour le National Geographic...

Cependant, la vitesse laquelle vont les choses dans notre monde ma bonne dame, on peut sans grand risque penser qu’on pourra d’ici quelques annes s’affranchir du papier en tant que support. Le dveloppement et la dmocratisation des tablettes ou des crans souples pourrait bien faire basculer toute une industrie dans le numrique : un seul support compact et lger, un nombre illimit de sources, une qualit d’affichage terme suprieure l’imprimerie, plus tout ce que le Web a dj apport au traitement de l’information (interactivit, personnalisation, intgration multimdia...). Ce n'est qu'une question de temps.

A la croise des chemins de la presse dite traditionnelle et du Web, cela promet des dveloppements bien intressants.
De notre cot, on imagine dj parcourir nos portfolios en grand format, beaux comme du papier glac, dans le mtro, sur un banc public ou aux toilettes (le St Graal de la presse en ligne). Allez, on dit 5 ans?

MySpace & Rip Curl - 10 commentaires

Dans la guerre pour le contrle de la vido en ligne, Rip Curl annonce un accord d'exclusivit avec Myspace... Quel impact pour les supports spcialiss?

ce billet inaugure la catgorie "business" du blog, des billets un peu plus srieux sur la partie un peu plus srieuse de skipass.com, des reflexions sur les industries du Web et du Sport qui glisse...

Lire la suite