Manu (aka Endorphin), camarade de trip au japon l'hiver dernier, avait perdu le téléphone que nous avions loué sur place (les mobiles US ou européens ne marchent pas là bas). Résultat, les 40 000 yens de caution qui sautent, soit 250 euros. C'est le jeu , rien à dire.

6 mois après, le téléphone a été retrouvé à Sapporo (loué à Tokyo, sur l'autre île donc mais perdu sur Hokkaido), renvoyé à l'agence, et la caution a été remboursée à Manu. J'aime le Japon.